Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Banques- CLassement africain 2015

Date de création: 11-11-2016 16:26
Dernière mise à jour: 11-11-2016 16:26
Lu: 53 fois


FINANCES- ETUDES ET ANALYSES- BANQUES-  CLASSEMENT AFRICAIN 2015

 Dans le classement des 200 plus performants établissements bancaires africains pour l’exercice 2015, établi par le magazine Jeune Afrique dans une édition en hors série, la BNA et la BEA se positionnent respectivement à la 13e et la 14e place. Le CPA est 23e et la Badr 30e. Les organismes financiers étrangers, installés dans le pays, sont à la traîne par rapport aux banques publiques. Ainsi, BNP Paribas El-Djazaïr occupe la 104e position, Société générale Algérie 107e, Banque El-Baraka 132e, Gulf Bank Algérie 138e, Natixis 141e… Le classement général est dominé par les banques sud-africaines, qui occupent les 4 premières places. La base de données des experts répertorie 1 069 banques du continent noir. Chacune a été contactée pour fournir ses résultats financiers. Au bout de cinq mois, 448 réponses sont parvenues à l’équipe, qui a entamé son analyse des bilans. Il s’est avéré que le total des bilans des 200 premières banques accuse un fléchissement de l’ordre de 5,2% par rapport à l’année précédente où la barre des 1 500 milliards de dollars a été dépassée. Interprétation : l’augmentation des actifs et des revenus de ces banques a été freinée par la dévaluation des monnaies locales africaines devant le dollar, devise de référence.

 Dans le classement des 200 plus performants établissements bancaires africains pour l’exercice 2015, établi par le magazine Jeune Afrique dans une édition en hors série, la BNA et la BEA se positionnent respectivement à la 13e et la 14e place. Le CPA est 23e et la Badr 30e. Les organismes financiers étrangers, installés dans le pays, sont à la traîne par rapport aux banques publiques. Ainsi, BNP Paribas El-Djazaïr occupe la 104e position, Société générale Algérie 107e, Banque El-Baraka 132e, Gulf Bank Algérie 138e, Natixis 141e… Le classement général est dominé par les banques sud-africaines, qui occupent les 4 premières places. La base de données des experts répertorie 1 069 banques du continent noir. Chacune a été contactée pour fournir ses résultats financiers. Au bout de cinq mois, 448 réponses sont parvenues à l’équipe, qui a entamé son analyse des bilans. Il s’est avéré que le total des bilans des 200 premières banques accuse un fléchissement de l’ordre de 5,2% par rapport à l’année précédente où la barre des 1 500 milliards de dollars a été dépassée. Interprétation : l’augmentation des actifs et des revenus de ces banques a été freinée par la dévaluation des monnaies locales africaines devant le dollar, devise de référence.