Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Asile en France

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:47
Lu: 568 fois


L'Algérie figure parmi les dix premiers pays (troisième position) des primo-demandeurs d'asile pour l'année 2004, selon l'Ofpra présenté le 20 avril 2005.
Les Algériens, avec 3 702 demandes (7,3% des demandeurs globaux) arrivent après les Turcs (4409 demandes) et les Chinois (4 188), avant les Congolais (3 353) et les Haitiens (3 067). La demande algérienne a augmenté, en 2004, de 52% par rapport à 2003 (2 431 demandes).
Le taux global d'Algériens admis à l'asile est de 5,5% . Si la demande d'Algériens est parmi les plus importantes, son taux de satisfaction est parmi les plus faibles. Par ailleurs, le nombre de réfugiés algériens statutaires (hors mineurs accompagnants) est, au 31 décembre 2004, de 243 femmes et de 483 hommes.
Les estimations au 31 décembre 2004 sont de 865 réfugiés algériens statutaires. On compte 57 sorties du statut de réfugié.
Selon le rapport de l'Ofpra, l'augmentation de la demande algérienne constatée en 2004 est notamment imputable au report des demandes précédemment déposées au titre de l'asile territorial. La demande "présente une problématique largement sécuritaire et secondairement politique, à l'exception des demandes en provenance de Kabylie".
La procédure de l'asile territorial (gérée par le ministère de l'Intérieur) a été instituée pour les Algériens en 1998.
En 2003, le nombre total de réfugiés statutaires en France était de 101 000 et il y avait 62 000 demandes auprès de l'Ofpra. En 2004, la population placée sous la protection de l'Ofpra était estimée à 110 000 personnes (hors mineurs accompagnants).