Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Violence - Mineurs

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 19-06-2011 22:33
Lu: 483 fois


SOCIETE - CRIMINALITE - VIOLENCE - MINEURS

En 2004, les services de police ont pris en charge 3 319 enfants en danger moral, parmi lesquels 2 306 ont été remis à leurs parents. Durant la même période, ils ont enregistré 1 386 mineurs victimes de violences sexuelles, 12 de maltraitance, 133 d'enlèvement, 2 603 de coups et blessures volontaires, 20 d'assassinats après abus sexuel et 53 d'inceste. En tout, 4 554 mineurs ont été victimes de violences en 2004.
Pour 2003, la Gendarmerie nationale a recensé 2 500 mineurs victimes de violence, alors qu'en 1998 elle a enregistré 1 884 cas de violences à l'égard des enfants notamment. Ce chiffre est passé à 2 117 en 1999, 2 149 en 2000, 2 238 en 2001, 2 388 en 2002. Entre 1998 et 2003, les mineurs victimes ont atteint le nombre de 15 160 cas, soit 45% des victimes en général. Les délits les plus constatés, entre 1998 et 2003, sont les attentats à la pudeur (26%), les coups et blessures volontaires (24%). En 2004, la Gendarmerie nationale a traité 614 affaires liées à des violences sexuelles sur mineurs.
En 2005, la violence sur les enfants a connu une hausse de 12% selon les statistiques de la seule Dgsn. Le nombre de victimes est passé de 4 554 cas en 2004 à 5 091 en 2005. Les coups et blessures volontaires viennent en première position, avec 3 038 cas, parmi lesquels 2 367 victimes sont des garçons et 671 sont des filles.
Violences sexuelles : 1 472 (838 filles et 634 garcons).
En 2006, 5 067 enfants ont été victimes de violences physiques (coups et blessures volontaires), d'abus sexuels, de maltraitance et d'enlèvement , selon la Dgsn. On y compte 3 281 garçons et 1 786 filles.
Les enfants sont âgés entre 10 et 18 ans et 1 857 du total sont âgés de 16 à 18 ans.
Selon la Gendarmerie nationale, en 2006, 1 474 cas d'abus sexuels sur enfants ont été enregistrés ….et 108 enfants ont été kidnappés dont 74 filles et 34 garçons.

Notes : - Le rapport préliminaire de l'enquête à indicateurs multiples " Mics3 " pour le suivi de la situation des enfants en Algérie, réalisée en 2006 (finalisé en juillet 2007 et dont les données ont été fournies à la presse en septembre 2007) révèle que :
Pratiquement le quart des enfants sont victimes de maltraitance : 22,5% de l'ensemble des enfants âgés entre 2 et 14 ans ont reçu des punitions physiques sévères et les enfants âgés entre 5 et 9 ans sont les plus exposés à ce type de punitions.
71,6% des enfants ont reçu des punitions physiques mineurs. Pour ce qui est des menaces verbales (du langage traumatisant et des pressions émotionnelles), ce sont 82,3% des enfants qui en sont victimes.
Autres données : 15% des mères /tutrices pensent que l'enfant mérite d'être physiquement puni (la violence est donc considérée comme un geste naturel et même un droit des parents).
-En 2007, selon la Gendarmerie nationale, 18 688 enfants mineurs ont été victimes de violence dont 17 570 de sexe mascumlin et 1 118 de sexe féminin, et dont 108 ont été victimes d'enlèvement (dont 51 de sexe maxculin). En 2006, on avait enregistré 593 enfants mineurs parmi les 7967 victimes de violences criminelles.

- En 2008, selon les services de police, quelque 5 730 enfants victimes de toutes formes de violences et âgés entre 10 et 18 ans, à l'échelle nationale , ont été enregistrés..dont 3 409 victimes de violences physiques.....S'agissant de violences sexuelles, 1 637 enfants ont été agressés dont 901 filles ...et 11 enfants ont été victimes d'homicides volontaires.