Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilans

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 22-04-2011 15:33
Lu: 532 fois


SOCIETE - CRIMINALITE - BILANS

La Gendarmerie nationale fait état d'une hausse des activités criminelles durant l'année 2004 par rapport à l'année 2003, "en termes de saisies et de personnes impliquées".
La "palme d'or" revient à quatre villes, deux frontalières (Tlemcen et Tébessa) et les deux plus grandes villes du pays (Alger et Oran).
Globalement, entre 2003 et 2004, la quantité de drogue saisie a augmenté de 17% et le nombre d'affaires traitées de 5%. Le trafic de véhicules a, lui aussi, augmenté de 8% et l'immigration clandestine a augmenté de 28% pour ce qui est du nombre d'étrangers arrêtés.
Les principaux produits saisis en 2004 sont les boissons alcoolisées (34 325 bouteilles), les psychotropes (180,334 kg), les cigarettes (456 067 cartouches), le carburant (413 452 litres ), les cheptels (1 488 têtes) et différents produits alimentaires (255,19 tonnes). Le nombre de personnes arrêtées en 2004 pour trafic de stupéfiants est de 2 967.
Par rapport à 2003, le nombre d'affaires de trafic de fausse monnaie a baissé de 27% en 2004. Le trafic des billets de banque concerne aussi bien le dinar que les devises (euro et dollar).
Toujours selon la Gendarmerie nationale, 3 047 personnes dont 33 femmes ont été arrêtées au cours de l'année 2004 dans des affaires de cambriolage. 2369 procès-verbaux pour cambriolage ont été également dressés au cours de l'année 2004. 2 060 personnes âgées entre 18 et 29 ans ont été mises hors d'état de nuire.
-En 2007, selon la Gendarmerie nationale, ce sont les wilayas de Tlemcen, Alger, Oran, Sétif, Tébessa et Tiaret qui sont les plus touchées par la criminalité sous toutes ses formes.
Au cours de l'année écoulée, 35 203 affaires ont été traitées et ont conduit à l'arrestation de 46 231 personnes dont 29 575 écrouées.
L'étde fait ressortir une baisse par rapport à 2006 de 10% en matière d'affaires (39 183) soit 96 affaires par jour, tous types d'infractions confondus (107 affaires/jour en 2006) et de 9% en matière d'arrestations (580 725 en 2006).
La répartition des affaires traitées montre que 29% sont liées aux atteintes aux biens, 28% aux crimes organisés, 25% aux atteintes aux personnes, 10% à d'autres infractions, 5% aux atteintes aux mœurs et 3% à la délinquance économique et financière.
Autres données : 499 affaires de délinquance économique et financière.
Alger, Oran, Bouira et El Oued sont les plus touchées par le crime organisé.
1 550 affaires traitées dans le cadre de la lutte contre l'immigration irrégulière.
En 2007, plus de 1 070 personnes (harragas) ont été arrêtées contre 714 en 2006. Par wilaya, Annaba vient en tête, suivie d'Oran, de Ain Témouchent, de Mostaganem et de Tlemcen.

- En 2008 (bilan présenté par le Colonel Zeghidi Djamel, chef de la division de la police judiciaire de la Gendarmerie nationale, lundi 9 février 2009), 40 121 affaires , dont 4 452 crimes et 35 491 délits , ayant conduit à l'arrestation de 57 410 personnes , ont été enregistrées. Ces chiffres représentent une hausse de 14% des affaires traitées et de 24% des personnes arrêtées par rapport à l'année 2007.

L'action des unités de la Gendarmerie nationale s'est traduite par un taux de résolution des affaires traitées de 85,35% contre un taux d'affaires non résolues de 14,65% , relatives notammant à la contrebande et aux atteintes cotre les biens , particulièrement les vols.

- Selon les réponses à l'APN du ministre de la Justice faites jeudi 18 mars 2010,  930 personnes accusées de corruption ont été jugées en 2006, 1789 en 2007, 1694 en 2008 et 1162 ont été condamnées en 2009. .Par ailleurs, le taux de baisse de la criminalité au niveau national a baissé de 5,53% .  785 390 crimes sur 62 types de crimes ont été recensées en 2006 et ce nombre est passé en 2007 à 750 442 soit une baisse de 4,54%. Cette baisse s'est poursuivie en 2008 pour atteindre 741 963 crimes soit une baisse de 1,13 %. Le ministre a aussi indiqué que le taux global de la baisse des meurtres commis avec préméditation et des homicides volontaires au niveau national a atteint 76,64% entre 2006 et 2009. En 2006, le nombre des meurtres commis avec préméditation a atteint 1 166 crimes contre 159 en 2009 soit une baisse de 86,33% . 254 homicides volontaires ont été recensés en 2006 contre 172 en 2009 soit une baisse de 32,25%.

- Selon les services de police (Bureau de la protection contre la délinquance juvénile et la violence contre les femmes, fin septembre 2010) , durant les six premiers mois de l'année 2010, 4 239 femmes ont "osé" déposer une plainte contre leurs agresseurs. La majorité des dépôts de plainte émanent surtout de celles qui ont entre 25 et 65 ans. Les femmes mariées sont les premières victimes de ces violences (2 244), talonnées des célibataires ( 1 270), puis des divorcées (400) et , enfin des veuves (235). Eles sont sans profession, cadres supérieurs, fonctionnaires, étudiantes, elles exercent des professions libérales et en retraite. Les litiges familiaux constituent dans 48% des cas le mobile de l'agression.

- Lundi 27 septembre 2010, un représentant de la DGSN , présent au Centre de presse d'El Moudjahid, déclarait que le taux de criminalité  au niveau national a baissé de 4,5% durant le premier semestre 2010 par rapport à la même période de l'année 2009. Il y eut 65 723 plaintes pour différents types d'infractions . 35 870 plaintes ont été résolues impliquant 46 583 individus. On a enregistré 81 homicides volontaires résolus à 93,83% et les homcides involontaires n'ont pas dépassé le nombre de 29.

La moyenne de vol de voitures est de 3 voitures /jour sur l'ensemble des 48 wilaya......Ce chiffre ne concerne que les détenteurs de carte grise..