Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Roman/Essai Jean d'Ormesson -" C'est une chose étrange à la fois que le monde"

Date de création: 28-06-2020 12:56
Dernière mise à jour: 28-06-2020 12:56
Lu: 44 fois


SOCIETE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANCH- ROMAN/ESSAI JEAN D’ORMESSON- « C’EST UNE CHOSE ÉTRANGE A LA FIN QUE LE MONDE »

C’est une chose étrange à la fin que le monde. Roman-essai de Jean d’Ormesson (de l’Académie française) . Editions Media-Plus, Constantine 2012, 313 pages, 1 200 dinars

L’histoire du monde. L’évolution de la science. La découverte de la raison. Les croyances qui s’entrechoquent ou qui cohabitent ou se surajoutent. Les théories qui se succèdent ,à travers plus de trois mille ans . L’infiniment petit et l’infiniment grand. Le rien et le tout. .L’Histoire qui s’accélère.  Le règne de la foi. L’existence de l’être humain . L’existence de Dieu…….

Avec l’auteur et sa dernière œuvre, c’est un peu (dans un style léger mais profond….comme lors d’une discussion « au coin du feu ») , une réflexion, plus même, un vériable  roman (fabuleux) du monde et de l’homme à la recherche de Dieu.

Les civilisations  (avec l’homme au centre, toujours) naissent, croissent et disparaissent…..mais l’être est toujours là, car il y a « quelque chose au lieu de rien »…..Mais , tout cela , seul , le « Vieux »   le sait et comprend le « fil du labyrinthe ».

L’Auteur : Normalien, agrégé de philosophie, membre de l’Académie française depuis 1973 , journaliste-chroniqueur, ancien Directeur du Figaro, ….homme du monde  ne boudant jamais les médias et les plateaux de télévison, amoureux du beau et du bon , fin bretteur de la langue française, à l’humour et l’érudition aiguisés…acteur aussi , Jean Bruno Wladimir François de Paule Lefèvre d’Ormesson, fils et neveu de diplomate, famille  de la mère  monarchiste, ultra-catho’, « homme de droite avec beaucoup d’idées de gauche », époux d’une héritière Beghin, 90 ans aujourd’hui,  est l’auteur de plusieurs ouvrages (romans, essais, contes pour enfants, biographies…)

Avis : A lire pour mettre fin à vos problèmes existentiels….et pour méditer, avec l’auteur, sur « le temps qui passe »…et pour ceux quoi n’ont pas (ou plus)  la foi, agnostiques (comme l’auteur) ou même athées,afin de « renouer avec l’espérance ». Des pages superbement et simplement rédigées qui résument l’humanité, son passé et son (probable) devenir.

Extraits : « Nous venons tous de la même source. Nous sortons tous de la même matrice. Nous sommes tous des Africains modifiés par le temps » (p 30), « L’histoire est une nécessité aléatoire. Son avenir m’appartient. Son sens est un mystère. Et, seule la fin du temps éclairera ce mystère » (p 41), « Dieu vit à jamais parce que les hommes doutent de lui »  (p 79), « La vérité est contraignante comme la nture. La beauté est libre comme l’imagination » (p 83),  « Dieu est éternel, et il a pourtant une histoire –qui est l’histoire des hommes » (p 101),  « La science d’aujourd’hui détruit l’ignorance d’hier et elle fera figure d’ignorance au regard de la science de demain «  (p 113), « Le roman de l’univers a été un secret. Grâce à la science, le secret s’est changé en enigme » (p 168), « Les hommes font l’histoire, mais ils ne savent pas l’histoire qu’ils font »  (p 276), « Les bons livres sont ceux qui changent un peu leurs lecteurs » (p 279), « Il faut tojours penser comme si Dieu existait et toujours agir comme s’il n’existait pas «  (p 292).