Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Médiateur de la République - Karim Younès

Date de création: 21-02-2020 19:51
Dernière mise à jour: 21-02-2020 19:51
Lu: 15 fois


SOCIETE- CONFLIT- MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE- KARIM YOUNES

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a nommé lundi 17 février 2020,   Karim Younes «Médiateur de la République, devant être un trait d'union entre le Pouvoir et la société civile», a indiqué un communiqué de la Présidence.

 Rattaché directement au président de la République, le Médiateur de la République est une instance d'appel non judiciaire qui contribue à la protection des droits et libertés des citoyens. Elle constitue, en tant que telle, un trait d'union entre le Pouvoir, la société civile et le citoyen victime d'injustice ou de dépassement de la part de l'administration

Le Médiateur de la République contribue également, ajoute la même source, à «l'amélioration de la relation des institutions et administrations publiques avec le citoyen à travers les propositions qu'il formule dans son rapport annuel à présenter au Président de la République». 

Karim Younes avait occupé, durant de longues années, plusieurs fonctions dont celle de ministre, de président de l'Assemblée populaire nationale (APN) et dernièrement coordinateur de l'Instance nationale de dialogue et de médiation, rappelle la même source. Il a étét, aussi, récemment, coordonnateur de l'Instance nationale de dialogue et de médiation (INDM).  Karim Younes a indiqué que cette instance veillera au respect des droits des citoyens par les institutions de l'Etat et les collectivités locales et à l'amélioration du service public, contribuant ainsi à l'édification d'une Algérie nouvelle. 

«Le président de la République m'a chargé d'une mission sensible en me nommant Médiateur de la République. Je suis conscient du poids et de la dimension de cette mission dans la contribution à l'édification d'une Algérie nouvelle, une Algérie plus juste, plus équitable et plus à même de répondre aux aspirations de tous les citoyens», a déclaré à la presse M. Younes au terme de l'audience que lui a accordée le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune

Pour  Karim Younes, la création de l'instance «Médiateur de la République, en tant que nouveau mécanisme de régulation et d'organisation de l'Etat, s'impose de par son rôle et sa fonction de médiation et de recours pour les citoyens en matière de respect des droits et libertés par les administrations, les institutions de l'Etat, les Collectivités locales, les Etablissements publics et toute instance assurant le Service public. Tout citoyen peut recourir au Médiateur de la République s'il considère que l'un de ses droits a été bafoué ou même pour alerter sur une urgence, dans le cadre de la loi», a-t-il affirmé. 

Expliquant le travail du Médiateur de la République, Karim Younes a précisé que hormis les questions liées à la sécurité de l'Etat, à la Défense nationale et à la politique extérieure, le Médiateur de la République peut recueillir toutes les informations qu'il juge nécessaires dans toute affaire portée devant lui.

M. Younes s'est engagé, en fin, à œuvrer inlassablement pour être à la hauteur de la confiance placée et s'acquitter pleinement de ses missions de Médiateur de la République. 

Né le 1er janvier 1948 à Béjaïa, Karim Younes est un homme politique et écrivain dont l’œuvre comprend plusieurs ouvrages sur l'histoire contemporaine de l'Algérie. Licencié de français de l’Université d’Alger en 1978, il a été président de l'Assemblée populaire nationale (APN) de juin 2002 à juin 2004. Il a été secrétaire d’Etat puis ministre de la Formation professionnelle de juin 1997 à mai 2002.