Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2019

Date de création: 07-01-2020 15:31
Dernière mise à jour: 07-01-2020 15:31
Lu: 43 fois


COMMERCE- INFOS’ DIVERSES – INFOS’ DIVERSES 2019

-130 carnets ATA (document de passage en douanes en supension des droits et taxes) livrés par la CACI en 2018

-2019 : 1338 marchés de proximité opérationnels en Algérie

-L’Algérien consomme 30 kgde sucre/an (norme Oms : 10 kg/an)

-Intoxications alimentaires : 1240 cas et 1 décès constaté en 2019 ( 1er semestre)

- Le ministre du Commerce Said Djellab (8 novembre 2019) a qualifié de « choquants » les chiffres relatifs au gaspillage du pain, lesquels s’élèvent à 340 millions dollars par an, rapporte l’agence officielle.

L’Algérie consomme 50 millions de baguettes par jour, dont 10 millions gaspillées quotidiennement, ajoutant que ce chiffre passe à 13 millions de baguettes durant le Ramadhan.

Faisant état d’un million de tonnes par an de blé tendre utilisée pour la production du pain gaspillé, le ministre a rappelé dans ce sens que la subvention de l’Etat pour cette matière de large consommation est de 15.5 milliards DA (120 millions dollars).

MSelonle ministre,  l’Algérie importait annuellement plus de 7 millions de tonnes de blé tendre d’une valeur de 1.6 milliard de dollars et produit moins de 10% de ses besoin en cette matière, soulignant que 60% de cette quantité est destinée aux boulangeries comme un produit subventionné par l’Etat.

Attention à la consommation « excessive » du pain

Pour sa part, le ministre de la Santé, Mohamed Miraoui a insisté sur la nécessaire révision du mode alimentaire du citoyen, faisant observer que le blé tendre est le plus consommé en Algérie, étant le principal ingrédient dans la production du pain.

Mettant en garde contre la consommation excessive du pain, M. Miraoui a affirmé que les études scientifiques ont prouvé que le blé tendre (le pain blanc) produit des composants addictifs qui stimulent fortement l’appétit, ce qui cause, par la suite, plusieurs maladies chroniques, essentiellement l’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle.

Indiquant que ce genre de pain manque de valeur nutritive, le ministre a appelé à se mettre à la consommation du pain complet sain.

De son côté, le président de l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi a appelé à doter la Commission multisectorielle d’équipes de terrain qui se chargeront de signaler les établissements qui gaspillent le pain en vue de les sanctionner, avant de préconiser de trouver une alternative à la farine, améliorer la qualité du pain et réviser la marge des boulangers.

Dans le même contexte, le représentant des boulangers a souligné l’importance de la farine pour la production d’un pain complet et sain, rappelant à cet égard, qu’il en avait fait la proposition à maintes reprises, réaffirmant que le pain complet contribue à éradiquer 70% du gaspillage.

-Plus de 400 000 produits algériens portent, en 2019, un code barres qui permet de suivre leur traçabilité (de la production à la consommation)

-De 2010 à fin 2019, l’Algérie a importé pour 33,5 mds usd en automobiles (pic, en 2013, avec 7, 33 mds usd

-Soldes d’hiver à alger du 18 janvier 2020 au 28 février 2020 (soldes d’été : du 21 juillet au 3 août 2020)