Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Roman Akli Tadjer- "La meilleure façon d'aimer"

Date de création: 12-10-2019 19:19
Dernière mise à jour: 12-10-2019 19:19
Lu: 2 fois


SOCIETE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- ROMAN AKLI TADJER- « LA MEILLEURE FAÇON D’AIMER »

La meilleure façon de s’aimer. Un roman de Akli Tadjer. Apic Editions . Alger 2012 (Jean-Claude Lattès, Paris , 2012) . 172 pages, 600 dinars

 

Une histoire d’amour bien de chez nous…mais qui se passe là-bas, bien loin du pays natal  qui ne quitte pas les peaux, quoi que l’on fasse.

Une histoire d’amour (maternel et filial) entre une mère et un fils , assez enfant gâté, que rien n’arrive à séparer, malgré les incompréhensions et les petites jalousies. Même pas la maladie, même pas les souffrances physiques et les souvenirs douloureux , même pas la mort. Au contraire, elle (la maladie de la mère) arrive à les faire se retrouver….avec pour seuls échanges les regards et les silences.Auparavant, habitant pourtant côte à côte, sur le même palier, ils étaient à des années-lumière l’un de l’autre. Un incommunicabilité quasi-totale…que nous vivons chaque jour.

Une histoire racontée à deux voix : celle du fils, brutalement livré au chômage , se retrouvant entre une amante assez « égoiste » et celle de la maman, murée dans son silence sur un lit d’hôpital à Paris mais qui  nous livre ses secrets  et ses histoires d’amour bâclées, faites de violence et de trahisons …en Algérie. Avec, tout au bout de sa mémoire, au tout début de sa vie de jeune femme , encore jeune fille, une enfant , « une fille en robe jaune », très tôt « abandonnée ». Avec un enfant devenu homme et qui ne cherchait qu’à avoir, dans le cœur de sa maman , « une place, une vraie, pas un strapontin ».

 

Avis : Emotion, tendresse, et aussi, un  brin d’humour (une spécialité de Akli Tadjer) . Tout y est. Ajoutez-y le style fluide et l’écriture limpide, sans fioritures. Du bon Tadjer qui écrit ses romans aussi bien pour des lecteurs que pour des téléspectateurs. N’oublions pas que ses deux premiers ont déjà été adaptés à la télévision…et au cinéma (« Il était une fois…peut-être pas »)  A lire. Mais, gare aux larmes.

Phrase à méditer (extraite d’une interview de l’auteur in Liberté du 24 octobre) : « La meilleure façon de s’aimer , c’est de le prouver avant qu’il ne soit trop tard. La meilleure façon de s’aimer, c’est finalement de laisser à l‘autre toute sa liberté »