Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Assurances sociales- Assurés aux besoins spécifiques 2018

Date de création: 20-03-2019 18:44
Dernière mise à jour: 20-03-2019 18:44
Lu: 31 fois


SOCIETE- PROTECTION SOCIALE- ASSURANCES SOCIALES- ASSURES AUX BESOINS SPECIFIQUES 2018

 

 Près de 295.000 assurés sociaux à besoins spécifiques ont été pris en charge en matière de prestations et d'appareillage par la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) durant l'année 2018, avec une dépense globale de 6 milliards de DA, a-t-on appris auprès de cette caisse.

 "Au total, 294.641 assurés sociaux à besoins spécifiques ont été pris en charge en matière de prestations et d'appareillage par la CNAS, durant l'année 2018, avec une dépense globale de 6 milliards de DA, dont 4 milliards DA en matière d'appareillage", a-t-on précisé de même source.

 La catégorie d'assurés sociaux à besoin spécifique bénéficient d'"une attention particulière" en matière d'allégement et de facilitation d'accès aux prestations offertes par la CNAS, a-t-on ajouté, rappelant que "des mesures ont été prises dans plusieurs volets en faveur de cette frange dela société".

 Dans ce sens, la caisse a aménagé l'ensemble de ses structures en rampes et accès spécifiques et réservé un guichet dédié à cette frange de la société.

 Des locaux ont été également mis à la disposition de l’Office national d’appareillage et d’accessoires pour personnes handicapées (ONAAPH), pour son activité d'audiologie au niveau de 29 agences relevant de la CNAS dansle cadre de la mutualisation des moyens et l'ouverture de contrôles médicaux au niveau des structures de l'Office.

 La suppression par la Caisse du contrôle à postériori de l'appareillage et des accessoires vendus en l'état par l'ONAAPH permettant un allégement et une réduction des déplacements des personnes à besoins spécifique auprès des services de la CNAS figure aussi parmi ces mesures.

 La CNAS a également procédé à la décentralisation et la modernisation des moyens d'acquisition de l'appareillage et accessoires par le déploiement de solutions informatiques permettant à la personne à besoin spécifique d'acquérir son appareillage dans n'importe quel centre de paiement à travers le territoire national.

 Dans un même contexte, la caisse a mis à la disposition de ces assurés sociaux et leurs ayants-droit des centres de prise en charge psychologique et orthophonique à l'échelle nationale et d'autres au profit des enfants atteints d'handicap moteur pour une prise en charge dans le cadre de l'insertion socio-scolaire. 

 Sur un autre volet, la caisse a mis en place un service social, dans le cadre de son action sanitaire et sociale, afin d'assurer la prise en charge des assurés sociaux et de leurs ayants-droit fragilisés par la maladie ou la perte d'autonomie et sans assistance. "En 2018, plus de 6.600 personnes ont bénéficié de ces procédures", a-t-on indiqué de même source.

 D'autres mesures ont été prises telles que la généralisation de l'usage du langage braille sur tous les supports d'information élaborés par la CNAS et l'adaptation du site web de la caisse en faveur des personnes malvoyantes à travers la transcription vocale du contenu.

 Par ailleurs, la caisse a lancé des opérations de sensibilisation destinées à son personnel pour "une meilleure qualité d'accueil et de contact" avec les personnes à besoins spécifiques ainsi que des programmes de formation en langage des signes au profit des responsables en charge de l'écoute et de la communication.