Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Demandes d'emploi -Bilan Anem 2016

Date de création: 05-10-2017 11:48
Dernière mise à jour: 05-10-2017 11:48
Lu: 11 fois


TRAVAIL- EMPLOI- DEMANDES D’EMPLOI- BILAN ANEM 2016...................................................... Le DG de l’Anem a affirmé, dimanche 18 février 2017 sur la radio Chaîne I, que le taux de chômage a baissé en septembre 2016, l’évaluant à 10,5% par rapport à l’exercice 2015 où le taux avait atteint 11,5%. Plus de 32 000 demandeurs d’emploi n’ont pas accepté les postes que les agences de l’Anem leur ont proposés dans le secteur du BTPH à travers le territoire national. Les raisons évoquées ont trait essentiellement à la pénibilité de certains métiers, à la faiblesse des salaires, ces deux paramètres jumelés et l’éloignement du lieu de travail par rapport au domicile… Cette offre sera de nouveau suggérée à d’autres sans-emploi. Pour le secteur de la construction et des travaux publics, l’Anem a enregistré en 2016, faut-il le préciser, une baisse de 12% de la demande d’emploi. Or, dans le secteur industriel, l’on note, a indiqué Mohamed Tahar Challal, directeur général de l’Anem, une hausse de 24% compte tenu des nombreux projets d’investissement lancés par les investisseurs. L’agence qui a recensé plus de 1 037 000 demandes, a pu réaliser quelque 405 000 placements dans des entreprises économiques en 2016 par le biais des 271 agences locales, réparties sur plusieurs régions du pays. Dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (Daip), l’Anem a pu placer 660 000 jeunes diplômés. “Ce sont des mono-demandeurs auxquels on offre la possibilité d’accéder aux espaces professionnels et d’acquérir une expérience dans leur spécialité”, explique M. Challal. Plus de 80% d’entre eux ont été recrutés par l’administration. Dans le cadre de la modernisation de ses prestations, l’Anem a lancé les services à distance. Vers la fin du premier trimestre 2017, l’Agence créera “Anem Store” qui contiendra un ensemble d’applications à même de permettre au jeune diplômé d’effectuer sa demande ou à un employeur d’envoyer son offre d’emploi à partir de son smartphone. Par ailleurs, le DG de l’Anem a affirmé hier, sur les ondes de la radio Chaîne I, que le taux de chômage a baissé en septembre dernier. Il l’a évalué à 10,5% par rapport à l’exercice 2015 où le taux avait atteint 11,5 %...................................... Légère baisse du taux de chômage Sur un autre registre, près de 50% des offres d’emploi collectées par l’Agence des cadres supérieurs auprès des employeurs ont été pourvues en 2016 à Alger. “Que ce soit dans l’industrie, le BTPH ou les services, 231 cadres ont été placés pour 494 offres d’emploi en 2016 ce qui a permis d’atteindre un taux de satisfaction de 47%”, a souligné, la chef d’agence des cadres supérieurs, Mme Meriem Addoun. “Cet organisme, dépendant de l’Agence nationale de l’emploi (Anem), a effectué ces placements aussi bien avec un contrat temporaire que permanent”, a ajouté Mme Addoun. Ces offres émanent, entre autres, des secteurs des banques, des assurances et des hydrocarbures, voire de l’agriculture même si c’est le secteur le moins sollicité par les cadres, selon un bilan de l’agence obtenu. Les entreprises des secteurs public et privé nationales déposent leurs offres à l’agence à côté des entreprises étrangères. Composée d’une chef d’agence et de cinq conseillers, l’Agence des cadres a pour mission principale de répondre aux sollicitations des cadres expérimentés en quête d’emploi et à la demande des entreprises en matière de main-d’œuvre qualifiée, ce qui exclut les primodemandeurs. L’agence exploite le réseau Wassit, un système d'information destiné à moderniser les services de l'Anem qui vise à assurer un meilleur traitement des demandes et offres d'emploi, et ce, gratuitement, a-t-on expliqué.