Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Villes invivables- Classement 2016

Date de création: 23-08-2016 20:30
Dernière mise à jour: 23-08-2016 20:30
Lu: 107 fois


SOCIETE- VIE QUOTIDIENNE- VILLES INVIVABLES- CLASSEMENT 2016

Dans son classement annuel mondial, publié ce jeudi 18 août, le magazine économique britannique The Economist a dressé la liste des 10 villes les moins vivables dans le monde. Parmi celles-ci figurent 5 villes africaines dont Tripoli (Libye), Lagos (Nigeria), Alger (Algérie), Harare (Zimbabwe) et Douala (Cameroun) dans l’ordre respectif.

Pour réaliser cette enquête qui porte sur 140 villes, le magazine britannique prend en compte cinq principaux critères qui sont la « stabilité », la « santé », la « culture et l’environnement », « l’éducation » et les « infrastructures », et sur lesquels il se base pour leur attribuer une note sur 100.

La bizarrerie dans ce classement vient de la capitale algérienne qui a hérité de la 134e place mondiale et qui serait, selon The Economist, la 3e ville la moins vivable en Afrique derrière Tripoli et Lagos. Avec des scores de 40/100 pour la stabilité, 45,8 pour la santé, 50 pour l’éducation, 30,4 pour les infrastructures, et 42,6 pour la culture et l’environnement, elle totalise 40,9 points sur les 100.

Voici le classement du top 10 des villes les plus invivables dans le monde selon The Economist :

1. Damas (Syrie)

2. Tripoli (Libye)

3. Lagos (Nigeria)

4. Dhaka (Bangladesh)

5. Port Moresby (Papouasie Nouvelle Guinée)

6. Alger (Algérie)

7. Karachi (Pakistan)

8. Harare (Zimbabwe)

9. Douala (Cameroun)

10. Kiev (Ukraine)

A l’opposé, « The Economist » a également classé les 10 villes les plus agréables au monde dont voici son top 10.

1. Melbourne (Australie)

2. Vienne (Autriche)

3. Vancouver (Canada)

4. Toronto (Canada)

5. Calgary (Canada)

6. Adelaïde (Australie)

7. Perth (Australie)

8. Auckland (Nouvelle-Zélande)  

9. Helsinki (Finlande)

10. Hambourg (Allemagne).