Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Futurs pays émergents (2016)

Date de création: 19-07-2016 16:26
Dernière mise à jour: 19-07-2016 16:26
Lu: 171 fois


ECONOMIE – ETRANGER- FUTURS PAYS AFRICAINS EMERGENTS (2016)

Quatre pays africains figurent parmi les dix futurs marchés émergents qui devraient tirer la croissance économique mondiale au cours des dix prochaines années, selon une étude publiée le 6 juillet 2016 par le cabinet de recherche et d’étude de marchés BMI Research.

Il s’agit de l’Egypte, l’Ethiopie, le Kenya et le Nigeria. 

En Egypte, où la croissance économique s’est établie à 4,2% en 2015,  BMI Research estime que la croissance sera essentiellement tirée par le secteur du logement d’ici 2025, grâce au million de résidents supplémentaires par an  prévus dans les centres urbains. De plus, des investissements sont prévus dans le secteur des industries exportatrices, et plus précisément dans les domaines de l’automobile et de l’agroalimentaire.

En Ethiopie (croissance économique de 10,2% en 2015), le secteur du BTP sera le principal moteur de la croissance. Ce secteur, qui bénéficiera du boom de l’urbanisation, devrait enregistrer une croissance de 10,7% entre 2016 et 2025, soit un taux proche de celui de la croissance annuelle moyenne du PIB prévue.

Durant la prochaine décennie le Kenya, dont le PIB a crû de 5,6% l’an passé, devrait tirer profit de la baise des prix du pétrole qui seront inférieurs à ceux en vigueur au cours de la décennie écoulée. La chute des cours des hydrocarbures permettra en effet à la première économie d’Afrique de l’Est, qui importe la quasi-totalité de ses besoins énergétiques, de stimuler la consommation et les investissements hors énergie. Les principaux moteurs de la croissance de l’économie kenyane seront, selon les analystes de BMI Research, les projets d’infrastructures, les services financiers et le commerce de détail.  

Au  Nigeria, la croissance du PIB sera principalement tirée par les secteurs secondaire et tertiaire.  Dans ce cadre, les services financiers et la grande distribution devraient particulièrement enregistrer une très forte croissance.

Les autres six futurs émergents qui tireront la croissance mondiale, en dehors de l’Afrique, sont le Bangladesh, l’Indonésie, la Birmanie, le Pakistan, les Philippines et le Vietnam.

Selon BMI Research, les dix  pays mentionnés devraient ajouter ensemble quelque 4300 milliards de dollars au PIB mondial d’ici à 2025, soit à peu près l’équivalent du PIB du Japon actuellement.  

De façon générale, leur croissance sera essentiellement tirée par les secteurs du BTP et de l’industrie.  Les industries extractives (mines, pétrole et gaz) vont, quant à elles, jouer un rôle plus faible dans la croissance du PIB de ces dix économies. «Le modèle de croissance tirée par les prix des matières premières qui a été prédominant par le passé avant de s’effondrer progressivement entre 2012 et 2015 dans le sillage la chute des cours des produits de base est terminé. Il ne reviendra pas», a conclu l’étude.