Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Very influents personalities (Vip 2017). Reconstituée

Date de création: 08-07-2018 12:41
Dernière mise à jour: 08-07-2018 12:41
Lu: 8 fois


 

SOCIETE- PERSONNALITES- VERY INFLUENTS PERSONALITIES (VIP 2017)

 Pour la huitième   année consécutive, le site www.almanach-dz.com (site algérien électronique d’informations documentaires nationales, créé en 2005 et mis sur la Toile en 2007) présente sa liste des personnalités les plus influentes (Very influent personalities, VIP .

1/ CHEMSOU Dz JOKER (Chemseddine Lamrani) ET ANES TINA

-Il est un des jeunes youtuber, avec Anès Tina, parmi les plus regardés et les plus influents auprès des jeunes du pays. Par le biais d’une vidéo diffusée sur Youtube, dès le 27  avril-début mai 2016, intitulé Mansotich  (« Je ne saute pas » (paraphrasant ainsi Manvotich, « je ne vote pas » ) , juste avant les élections législatives du jeudi 4 mai 2017.  La vidéo a connu une diffusion mondiale ayant été reprise par des chaînes de télévison satellitaires dont les arabes. Il a été désigné Youtubeur de l’année lors des Algerian Youtubeurs awards 2017 tenus à Alger.  

Anes Tina, autre Youtubeur, a , en novembre 2017, emboîté le pas à son collègue et ami Dz Joker avec une nouvelle vidéo “Rani Za3fan” (Je suis en colère) , dans laquelle il dénonce la « situation précaire » de la jeunesse algérienne.

2/ ZAKI BADOU (ET LE CRB)

De nationalité marocaine, Zaki Badou a été  un gardien de but de légende en équipe natiponale marocaine .  Recruté pour une année par les dirigeants du CR Belouizdad alors en phase descendante. Il réussit à décrocher un clasement honorable en championnat et ......la Coupe d’Algérie de fottball (saison 2016-2017)  face au Champion en titre l’Es Sétif, un club spécialiste de la coupe .

3/ KOUNINEF REDA

La famille Kouninef est dans les affaires en Algérie depuis les années 70. Aujourd’hui, Réda Kouninef est le visage de cette famille d’affaires. Né en 1970 à Oran , il est l’aîné de trois frères et une soeur. Pour apprendre le sens des affaires, son père l’oblige à découvrir les chantiers à l’âge de 12 ans.  Après des études à Pasteur à Oran, il part en 1989 suivre un cursus en Suisse où il obtenu la première partie de la maturité, équivalent du baccalauréat. Par la suite, il décroche un diplôme de commerce et revient au pays afin de reprendre des chantiers à Hassi Messaoud là où le groupe familial a obtenu plusieurs marchés. La société phare du groupe familial s’appelle KOUGC. Elle est , aujourd’hui, devenue la plus grande entreprise privée algérienne dans le secteur de l’hydraulique.

4/ KHALED DRARENI

Khaled Drareni ,présentateur vedette du JT francophone de la chaîne Echourouk News s'est illustrée en soumettant à une interview le candidat à la présidentielle française (et futur président élu) Emmanuel Macron. Une interview qui a provoqué une bombe en France (surtout autour de la question et de la réponse sur la guerre de libération nationale)  et qui a été reprise par plusieurs télévisions françaises.

5/BENZERROUKI FAFA SID LAKHDAR

-Elue jeudi 9 mars 2017,  par ses pairs, présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) qui remplace la CNCPPDH. Présidente du Tribunal administratif d’Alger, elle a débuté sa carrière dans le secteur de la justice en octobre 1975 en qualité de juge près le tribunal de Ain Témouchent. 

En juin 1976, elle est désignée présidente du tribunal d’Alger devenant la première femme à occuper ce poste. En 1996, elle est désignée au sein de la Chambre administrative de la Cour suprême, puis présidente de section au Conseil d’Etat en juin 1998. Le 25 mars 2010, elle est désignée présidente du tribunal administratif en Algérie , pour être élue, en 2014, membre du tribunal administratif de la Ligue des Etats arabes.

6/ MESSAHEL ABDELKADER

Nommé ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Tebboune de mai 2017 et reconduit dans celui de A. Ouyahia..  Né le 11 juilet 1949 à Tlemcen,  journaliste puis diplomate, à partir de 1971.L'essentiel de sa carrière a été consacré à l'Afrique et il fut ambassadeur au Burkina Faso. Il occupa , aussi, un poste au sein de la mission permanente de l'Algérie auprès de l'ONU, alors que Abdelatif Rahal y était chef de mission. 

7/ LOUNIS AIT MENGUELLET

Il s’est produit en concert le 24 mars 2017 à la Coupole d’Alger avec une salle comble pleine de 15 000 spectateurs . Fait Docteur Honoris causa de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou en octobre 2017. Lounis Ait Menguellet , de formation ébéniste, est né le 17 janvier 1950 à Ighil Bouammas (Ighil Bwammas) où il vit toujours. Il est père de six enfants. 

Ses premiers pas dans la chanson, il les fait à l'âge de 17 ans à la Chaîne II de la radio nationale, dans une émission animée par Chérif Kheddam. En 1973, après son service national, il se consacre totalement à la chanson. Depuis, il a composé plus de 200 chansons. 

8/ DAOUD KAMEL

Auteur de romans et d’essais à succès international, journaliste-chroniquer de talent, collaborateur de titres de presse internationux (après une très longue carrière au Quotidien d’Oran) .Une qualité, le courage d’exprimer ses opinions face , bien souvent, à une certaine incompréhension des conservateurs et des « néo-nationalistes » . 

9/ BOUKROUH NOURREDINE

-Avec des articles incendiaires (de qualité.....) parus dans la presse demandant à l’Armée de faire appliquer l’article 102 de la Constitution (empêchement pour raisons de santé) au Chef de l’Etat.

10/ RIYAD MAHREZ

-Brillant avec Leicester, sacré champion d'Angleterre lors de la saison élu (début janvier 2017) , joueur africain de l'année 2016.  3e Ballon d'Or africain aux Fennecs après Lakhdar Belloumi (1981) et Rabah Madjer (1987). Le milieu offensif de 25 ans (361 votes) a devancé le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, l'incontournable buteur du Borussia Dortmund qui avait remporté le trophée auparavant (313 votes). Joueur incontestable de l’équipe nationale algérienne de football.

11/ BENAISSA SLIMANE

 Docteur honoris causa de l'Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales)-Sorbonne le 23 novembre 2005, nommé membre du haut conseil de la francophonie par le président Jacques Chirac en 2000, lauréat du prix Société des auteurs et compositeurs dramatiques francophones (Sadc) en 1993, Slimane Benaissa est celui qui a créé, en 1978, la première compagnie indépendante de théâtre en Algérie. Il a été, aussi, directeur du théâtre régional de Annaba (1977) puis, en 1979, sous-directeur du théâtre au ministère de l'Information et de la Culture (avec Reda Malek comme ministre.

Après 20 ans d'activité théâtrale en Algérie, il est obligé, à cause du terrorisme, de s'exiler en France en février 1993. Depuis, il n’a  cessé d'accumuler les succès en France et à l'étranger. 

En novembre 2005, après plus de dix années d'exil, Slimane Benaissa est revenu  au pays. Depuis 1993, Slimane Benaissa a créé , en France, plusieurs autres pièces de théâtre Mi- 2010, Alger, il enregistre sa pièce, créée en France en 1994, pour la seule télévision algérienne,  Conseil de discipline, tout en préparant une autre pièce, Rahat Larouah.

En 2010, il campe, avec brio, le personnage de Messali Hadj, le leader nationaliste algérien  des années 50, dans le film long-métrage Ben Boulaid du réalisateur Ahmed Rachedi, film diffusé aussi, en feuilleton, à la télévision durant le mois de ramadhan.

En 2011, et à partir de mai , Silimane Benaissa présente son nouveau spectacle El Moudja Wellat (le retour de la vague) à travers l'Algérie.

12/ DJEBBOUR MÂAMAR

Journaliste spécialisé dans les sports à la chaîne 3 (francophone) de la radio publique , depuis déjà plus de deux   décennies . Sa voix et son enthousiasme , lors des « couvertures » ou des entretiens,  ainsi que la pertinence et le courage de ses critique,  ne laissent pas indifférents les auditeurs.......ainsi que les dirigeants de clubs et les entraîneurs

12/ MADJER RABAH

-Nouvel entraîneur de l’équipe nationale de football et en remplacement de Alcaraz, l’espagnol, limogé –suite à l’élimination en Coupe d’afrique des nations 2018 - bien avant la fin de son contrat . Passé déjà par deux fois à la tête de l’équipe nationale sans, hélas , connaître, le succès ! La   troisième fois sera-t-elle la bonne ou alors.....S’est signalé par un échange verbal assez violent avec une des stars de la presse radiophonique, Mâmar Djebour, lors d’une récente conférence de presse

13/ SALIMA SOUAKRI

 On l’appelait la reine des tatamis. Elle, c’est Salima Souakri. Véritable battante et sportive accomplie, Salima reste l’une des figures les plus marquantes du sport féminin en général, du judo en particulier. Cette fonceuse à la carrière sportive impressionnante aura honoré les couleurs du pays dans plusieurs rendez-vous à l’échelle internationale. Formée au Mouloudia Club d’Alger, elle est connue pour n’avoir jamais perdu un seul combat officiel sur le plan continental. Cette athlète au mental d’acier a été couronnée quinze fois championne d’Algérie et a remporté dix titres de championne d’Afrique, un palmarès des plus éloquents qui a hissé le judo algérien aux plus hautes cimes continentales et même mondiales.

. Aujourd’hui , elle dirige l’équipe seniors féminine du GSP. Prête à relever de nouveaux défis, elle est,  en parallèle, ambassadrice du Fonds de l’ONU pour l’enfance (Unicef) à Alger et ce, depuis octobre 2011. Toujours disponible, elle contribue, aussi, à l’animation d’associations caritatives.

14/ MELIKCHI NOUREDDINE

-Doyen du Kennedy College of Sciences de l’Université de Massachussetts Lowell, Melikchi a été élu membre de la très prestigieuse Optical Society of America (OSA), en reconnaissance de ses « travaux novateurs » dans le domaine de l’optique.

En collaboration avec des chercheurs de l’Université du Delaware, du Centre pour le cancer Fox Chase de Philadelphia, ainsi que l’Université de Toulouse (France), Noureddine Melikchi a mis au point une technique de détection rapide (à un stade précoce) du cancer de l’ovaire, une maladie habituellement difficilement repérable et qui coûte la vie à 14 000 personnes chaque année (aux États-Unis seulement).

15/ HABES NADIA

-Femmes d’affaires, docteur en pharmacie, à la tête d’un grand groupe pharmaceutique (trois laboratoires de production de médicaments et dermo-cosmétiques :Inpha-Medis, Phyteal et Pytopharma) , une société de distribution , Gap/Groupement pharmaceutique employant plus de 450 personnes. Directrice générale au niveau de Inpha-Medis, société créée en 2000 avec un effectif de plus de 700 employés, elle est aussi Dg au niveau de Phyteal, société de production de dermo-cosmérique créée en 2007 avec un effectif de 50 employés.

Elle est nommée, le 8 novembre 2017, lors d’une rencontre internationale sur « Les femmes d’affaires en Algérie et les perspectives de coopération arabes communes » tenue à Alger, présidente du Réseau algérien des femmes d’affaires (Rafa) ....et, aussi, présidente du bureau d’Alger du Conseil des femmes d’affaires arabes  , dont la présidente est la princesse koweitienne Hissa Saad Abdallah Essalem Essabah