Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Temps de sommeil de l'Algérien - Enquête Ons 2012

Date de création: 19-07-2014 13:07
Dernière mise à jour: 19-07-2014 13:07
Lu: 246 fois


SOCIETE – ENQUETES ET REPORTAGES – TEMPS DE SOMMEIL DE L’ALGERIEN- ENQUETE ONS 2012

L’Algérien consacre en moyenne 10h5mn par jour au  repos, 6h30mn au travail et 5h8mn à la formation et aux études, selon les résultats  (18 juillet 2014)d'une enquête nationale, première du genre, sur l'emploi du temps en Algérie  (ENET 2012).         

Les premiers résultats de cette enquête, réalisée par l'Office national  des statistiques (ONS) auprès d'un échantillon de 9.015 ménages répartis à l'échelle  nationale, indiquent que l’Algérien consacre 10h5mn au sommeil et au repos,  6h30mn au travail, 5h8mn à la formation et aux études et 3h3mn dans les loisirs  (jeux, media et sport).        

Les travaux ménagers prennent 4h1mn de la journée de l'Algérien, les  activités non spécifiées 2h9mn, les soins personnels (manger et boire) 2h6mn,  les soins des enfants et autres membres de la famille 2h et l'activité sociale  (téléphoner, envoyer des e-mails, aller à une fête, assister aux funérailles...etc.)  2h6mn, et enfin le transport et déplacement  2h6mn, précise l'enquête.      

L'objectif principal de cette enquête était de mesurer et d'analyser comment  l'Algérien organise son emploi du temps durant les 24h. Elle permet ainsi d'étoffer  et d'affiner les analyses existantes afin de répondre à certaines préoccupations  liées notamment à la participation économique de la femme dans la vie économique.         

Les données issues de cette enquête, outre le fait qu'elles contribuent  à l'enrichissement du système des statistiques nationales, fournissent une base  de données très détaillée, contribuant à la mise en place, le suivi et l'évaluation  des politiques engagées en faveur de l'égalité entre les sexes.                               

Les femmes plus actives que les hommes           

Les Algériens consacrent en moyenne 1/5 de leurs 24h au temps productif (travail  rémunéré, tâches ménagères, les soins des enfants et membres du ménage aux études  et à la formation), soit 23% du temps global disponible chez les hommes (19,4%)  et (26,5%) chez les femmes.          

Les Algériens qui travaillaient durant la période de référence (les  24h qui ont précédé le passage de l'enquêteur), consacrent environ 7h7mn en  moyenne au travail salarié. Les hommes ont consacré 7h en moyenne et les femmes  4h, relève l'Ons qui impute ces différences à "une plus grande concentration  des activités féminines dans les professions traditionnellement plus aménagées  en termes de nombre d'heures (l'enseignement et les professions paramédicales...etc).         

En moyenne 92,7% des femmes et 39,7% des hommes ont consacré une partie  de leur journée aux activités ménagères comme les travaux domestiques, les courses,  la cuisine ...etc.          A ce propos, il est à relever que les tâches effectuées par les hommes  sont notamment les courses contrairement aux femmes qui s’occupent de la cuisine  et les autres tâches ménagères (laver le linge, le repassage, la vaisselleà).        

Près de 85% des femmes âgées de 12 ans et plus ont cuisiné durant la  période de référence contre 4,7% des hommes. Une moyenne de 3h 15mn est consacrée  pour cette tâche.          Trois femmes sur quatre ont effectué des travaux ménagers auxquels elles  consacrent en moyenne 2h16mn quotidiennement, alors que les courses et la gestion  des ménages (paiement des factures) a concerné moins d'un homme sur trois et  8,5% des femmes.          Les disparités entre l'emploi du temps des hommes et des femmes s'expliquent  principalement par les rôles différents des uns et des autres dans la société.         

A ce titre, l'enquête note que les travaux ménagers sont effectués par  plus de 9 femmes sur 10, qui y consacrent plus de 4h par jour, alors que les  hommes consacrent à ces mêmes tâches 1h36mn en moyenne.         

Cette enquête s'inscrit dans le cadre du programme Al-Insaf "promouvoir  l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes", programme mis en  oeuvre en partenariat entre le gouvernement algérien et les agences des Nations Unies, signé en février 2009.