Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Facture alimentaire 2013

Date de création: 13-02-2014 17:03
Dernière mise à jour: 13-02-2014 17:03
Lu: 349 fois


COMMERCE - ALIMENTATION - FACTURE ALIMENTAIRE 2013

La moyenne des prix des produits alimentaires a enregistré en 2013 une hausse de 3,18 % par apport à l'année 2012, poussée notamment par l'augmentation des prix des produits agricoles frais.       
Lors d'une conférence de presse, mi-février 2014,  consacrée à la présentation du bilan  de la direction générale de la réglementation et de la régulation des activités  en 2013, son responsable a indiqué que la moyenne des prix des produits agricoles frais a enregistré une hausse oscillant entre 2 et 33%  citant entre  autres la courgette, les oignons, l'ail et la carotte, alors que la moyenne des prix d'autres produits a reculé entre 2 et 27% à l'instar de la pomme de  terre (-28%) et la tomate (-10%)             
La moyenne des prix de la viande rouge a enregistré une augmentation entre 4 et 15% pour la viande ovine locale alors que la moyenne des prix de la volaille a baissé de 4 à 10 %.              
Par ailleurs les prix des produits alimentaires généraux ont augmenté entre 2% et 37%, notamment les prix des haricots secs, le lait et drivées.              
Selon les quantités des importations, le sucre blanc a enregistré  une augmentation de 369% pour atteindre 150.000 tonnes.             
 Concernant le lait, les quantités de poudre de lait importée ont baissé de près de 12% pour atteindre 277.528 tonnes en 2013.              
L'Office national du lait (ONL) a augmenté les quantités de poudre de lait importée consacrée exclusivement à la production du lait en sachet  subventionné à 7% pour atteindre 137.000 tonnes en 2013,et  l'importation par l'ONL de ce produit de base sera augmentée en 2014 pour couvrir la demande sur le lait en sachet pasteurisé.  

7,1 milliards de dinars pour subventionner l'huile et le sucre                        
 Le même responsable a indiqué que l'Etat a consacré durant les trois dernières années plus de 7,1 milliards de dinars dans le cadre de la prise en charge de la mesure de plafonnement de l'huile et du sucre. Ainsi 2,09 milliards de dinars ont été consacrés en 2011 et 3,19 milliards de dinars en 2012 pour reculer à 1,9 milliard de dinars en 2013.          
Il  a ajouté que cette somme est consacrée à la subvention de l'huile alors que le prix du sucre n'a pas besoin de subvention en raison du recul de ses niveaux dans les marchés internationaux.          
Concernant la prise en charge par l'Etat du remboursement des frais de transport des produits de base au sud du pays, 6 milliards de dinars ont été consacrés dans le cadre de la même opération et la même somme sera consacrée en 2014.
Les wilayas concernées par cette mesure sont Tamanrasset, Béchar, Illizi, Adrar, Tindouf, Ouargla, El Bayadh, El Oued, Ghardaïa et Naama, sachant que 28 produits de base sont livrés dans ces wilaya.