Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Importation de marchandises - Indice des prix 2013

Date de création: 16-01-2014 14:37
Dernière mise à jour: 09-05-2014 17:21
Lu: 377 fois


COMMERCE- IMPORTATION - IMPORTATION DE MARCHANDISES - INDICE DES PRIX 2013

Les prix à l’importation des marchandises ont connu une légère hausse de 1%, en 2013, par rapport à l’année 2012, selon l'Office national des statistiques (ONS, lundi 5 mai 2014).

“Cette modeste augmentation des prix à l’importation en dinar est une moyenne caractérisée par une forte dispersion de l’évolution des principaux groupes de produits”, précise l’ONS. Ainsi, les prix à l’importation des produits alimentaires, produits bruts, équipements industriels et autres biens de consommation ont enregistré des variations de prix relativement importantes avec respectivement (3,6%), (7,8%), (2,4%) et (5,8%).
À l’inverse, les groupes “matières premières”, “demi-produits” et “équipements agricoles” ont affichés des baisses de prix avec respectivement (8,8%), (4,9%) et (3,7%). Les hausses observées ont été de 11,7% en  février, 7,8% en mars, 6,8% en avril, 0,4% en mai, 4,7% en juin, et de 2,9% en juillet. Mais à partir du mois d’août, les prix à l’importation sont en baisse à l’exception du mois d’octobre qui enregistre lui aussi une hausse de (2,1%), constate l’ONS.
En valeur nominale, les importations de marchandises de l’Algérie sont évaluées à 4 354,6 milliards de dinars contre 3907,1 milliards de dinars en 2012, soit un accroissement en valeur courante de 11,5% par rapport à 2012. Cet accroissement en valeur courante est le fait de la forte augmentation enregistrée par les “équipements industriels” avec une hausse de 16,3% et qui représentent 36,3% des importations de l’Algérie. Les importations de “biens de consommation” ont augmenté de 25,7%.
Leur poids est de 13,6% dans les importations totales. Les “demi-produits” ont évolué à un taux de 8,1% et qui représentent 20,5% des importations totales. Les produits alimentaires ont connu de nouveau une augmentation évaluée à 8,7% et dont la part dans les importations totales est de 17,5%. Les équipements agricoles, malgré une très forte augmentation évaluée à 57%, n’ont pas un impact important sur l’accroissement global puisqu’ils ne représentent que 0,9% des importations totales. Les importations de marchandises demeurent encore caractérisées par une forte concentration géographique où les pays de l’Union européenne prédominent avec une part de 52,2% des échanges globaux. Les importations de marchandises provenant de cette zone sont évaluées à 2 271 milliards de dinars en 2013 contre 2 042,7 milliards de dinars en 2012 soit un accroissement de 11,2% et donc proche du rythme d’accroissement des importations totales.
Par pays, il faut noter que 22% des importations UE proviennent de France, 20% d’Italie et 18% d’Espagne. L’Asie, en 2013, maintient sa position de partenaire important avec une part de 21,2% des importations totales.
La Chine en est le premier fournisseur avec une part de 59% dans les importations en provenance d’Asie.
Les autres principaux fournisseurs de cette zone géographique sont l’Inde (11%), la République de Corée (10%) et le Japon (9%). En 2013, compte tenu d’une évolution générale des prix faible (1%) et d’une augmentation en valeurs courantes de (11,5%), les importations en volume sont caractérisées par une croissance de 10,4% par rapport à l’année 2012. Par groupe de produits, l’évolution est plus contrastée du fait que les évolutions de prix sont dispersées autour de l’évolution générale des prix. La plus forte augmentation de volume concerne le groupe “équipements agricoles” avec (63,1%). Cet accroissement peut être considéré comme non significatif, ce groupe ne représente que 0,9% des importations totales.