Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Balance commerciale 2013- Cnis/Douanes

Date de création: 11-08-2013 14:33
Dernière mise à jour: 22-01-2014 13:51
Lu: 432 fois


 

 

COMMERCE – COMMERCE EXTERIEUR - BALANCE COMMERCIALE 2013 – CNIS/DOUANES

L’Algérie a réalisé un excédent commercial de 11,06 milliards de dollars (mds usd) en 2013, contre 21,49 mds usd en 2012, en baisse de 48,51%, (mardi 21 janvier 2014)

Le recul de l’excédent commercial de l’Algérie, s’explique par la hausse (+8,9%) des importations et la baisse (-8,28%) des exportations durant l’année 2013, indique le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

Les exportations ont atteint près de 65,92 mds usd, contre 71,86 mds usd en 2012, en baisse de 8,28%, selon les chiffres provisoires du Cnis.

Quant aux importations, elles se sont établies à 54,85 mds usd, contre 50,37 mds usd en 2012, accusant ainsi une hausse de 8,89%, précise ce centre relevant des Douanes.

Le taux de couverture des importations par les exportations a atteint 120% en 2013 contre 143% enregistré l’année d’avant. Les hydrocarbures ont représenté l’essentiel des exportations algériennes avec une part de 96,72% du volume global des exportations, soit 63,75 mds usd en 2013 contre 69,80 mds usd en 2012, en baisse de 8,67%.

Quant aux exportations hors hydrocarbures, malgré une augmentation de 5% en 2013 par rapport à 2012, elles restent "toujours marginales", avec 3,28% du volume global des exportations soit l’équivalent de 2,16 mds usd.

Les principaux produits hors hydrocarbures exportés sont constitués du groupe demi-produits avec 1,61 md usd, enregistrant une hausse de 5,4% en 2013, des biens alimentaires avec 402 millions usd (+27,62%) et les produits bruts avec 109 millions usd, en baisse de plus de 35%, par rapport à 2012.

Le centre relève que les exportations du groupe biens d’équipements industriels ont totalisé 27 millions usd (-15,63%) et les biens de consommation non alimentaires 17 millions usd, en baisse également de 10,5%.

Les importations ont connu une hausse de 8,89% en 2013 par rapport à l’année d’avant, en raison d’une hausse pratiquement générale des groupes de produits importées à l’exception de ceux de l’énergie et lubrifiants qui a reculé de 12,4%, totalisant 4,34 mds usd et des produits bruts (-0,38%), pour une valeur globale de 1,83 milliard usd.

Les autres groupes de produits importés ont tous connu des hausses, la plus prononcée (+53,3%) a concerné les biens d’équipements agricoles pour une valeur totale de 506 millions usd, les biens d’équipements industriels qui ont totalisé 16,17 mds usd (+18,88%), les biens de consommation non alimentaires avec près de 11,2 mds usd (+12%), les produits alimentaires avec 9,58 mds usd (+6,2%) et enfin les demi-produits avec 11,22 mds usd (+5,6%), précisent les Douanes.

Plus de 53% des importations sont payées Cash

Les importations de l’Algérie en 2013 ont été financées essentiellement par ’’Cash’’ à raison de 53,34%, soit 29,26 mds usd en hausse de près de 9,5%, les lignes de crédits à hauteur de 43,86%, soit 24,05 mds usd (9,53%), alors que les comptes en devises propres ont financé seulement 0,03% de l’ensemble des importations du pays, soit 17 millions usd en baisse de près de 76,4%.

Durant 2013, les cinq principaux clients de l’Algérie étaient l’Espagne (10,33 mds usd), l’Italie (9 mds), la Grande Bretagne (7,19 mds), la France (6,74 mds usd) et enfin les USA avec 5,33 mds usd.

Il est à signaler que les exportations de l’Algérie vers les USA ont chuté de 50,51% en 2013 comparativement à 2012 où l’Algérie a été classé premier client du pays avec (11,94 mds usd).

En 2013, la Chine avec 6,82 mds devance pour première fois la France qui avait occupé la tête du classement des principaux fournisseurs du pays pendant des années.

La France, en deuxième position, avec (6,25mds) est suivie de l’Italie (5,64 mds), l’Espagne (5,07 mds) et l’Allemagne (2,86 mds).

La répartition par régions économiques montre que les pays de l’UE restent toujours les principaux partenaires de l’Algérie, avec 52,11% des importations et 64,89% des exportations.

Par rapport à 2012, les importations en provenance de l’UE ont connu une évolution de 8,54%, pour une valeur globale de 28,58 mds usd, alors que les exportations de l’Algérie vers ces pays ont augmenté de 7,48%, soit 42,77 mds usd.

Les pays de l’OCDE (hors UE) viennent en deuxième position avec 12,69% des importations et 18,51% des exportations de l’Algérie vers ces pays. Un "important" recul en valeur de plus de 39% des exportations réalisées avec les pays de l’OCDE (hors UE) par rapport à 2012 a été constaté durant l’année écoulée, passant de 20,03 mds usd à 12,20 mds usd. Les importations, par contre ont augmenté de 12,95%. Ils sont passés de 6,16 mds usd à 6,96 mds usd.

Les échanges commerciaux entre l’Algérie et les autres régions du monde restent marqués par de "faibles proportions", soulignent les Douanes.

Ainsi, les échanges avec les pays de l’Asie, malgré une légère hausse de 4,33% ont atteint 14,84 mds usd l’année écoulée. Avec les pays arabes (hors UMA), les échanges ont connu une hausse "appréciable" (+30,72%) , puisque le volume global des échanges commerciaux est passé de 2,51 mds usd à 3,28 mds usd.

Les échanges commerciaux avec les pays du Maghreb (UMA) ont quant à eux également augmenté de 30,97%, passant de 2,88 mds usd à 3,77 mds usd.

Enfin, les pays d’Amériques ont enregistré une diminution de 17,72%, passant de 7,82 mds usd en 2012 à 6,43 mds usd en 2013, selon le Cnis.