Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Facture alimentaire

Date de création: 05-03-2013 03:20
Dernière mise à jour: 05-03-2013 03:20
Lu: 409 fois


COMMERCE – COMMERCE EXTERIEUR- FACTURE ALIMENTAIE

La facture alimentaire de l'Algérie a reculé de près de 9 % en 2012, passant à 8,98 milliards de dollars (mds usd) contre 9,85 mds usd en 2011 (CNIS/Douanes algériennes).
Contrairement à 2011 où la facture des produits alimentaires importés par l'Algérie a connu une très forte hausse de 61%, l'année 2012 a enregistré  une baisse de cette facture de 867 millions usd (-8,8%), contribuant ainsi à un recul de près de 1% des importations globales du pays, selon les chiffres du Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (Cnis) obtenus par l'APS. Ce recul s'explique par une baisse des différents produits importés notamment les céréales, semoules et farines (-19,2 %).
Le montant des importations de ce  groupe de produits est passé de 4,06 mds usd à 3,27 mds usd, durant la même  période de référence, selon les chiffres provisoires du Cnis. A ce propos, il est à relever que les importations de blés (tendre et  dur) ont connu une «remarquable baisse» en terme de valeur de près de 26 %, passant  ainsi de 2,85 milliards mds usd à 2,10 mds usd. Les importations des «laits et produits laitiers» ont reculé de 18,23 %, passant de 1,54 md usd en 2011 à 1,26 md usd, ajoute le centre. La facture de sucre a également enregistré une baisse de 13,09 %, l'année dernière pour atteindre 1,01 md usd contre 1,16 md usd une année auparavant.
D'autres produits ont aussi participé à cette baisse, il s'agit notamment  des légumes secs avec une baisse de 9 %, passant à 356,3 millions contre 359  millions usd, détaille le centre des Douanes.
Par ailleurs, le Cnis relève une hausse de près de 54,6% des importations de viandes dont la valeur est passée de 164 millions usd en 2011 à 254,46 millions  usd durant la même période de référence. Selon les Douanes, c'est le seul groupe des principaux produits alimentaires  qui a connu cette «importante hausse». Les importations du groupe «café et thé» ont également augmenté de 9,22%  pour totaliser 389 millions usd en 2012.
 Selon des experts, le recul de la facture alimentaire de l'Algérie en  2012 s'explique surtout par une bonne production agricole locale notamment les  céréales dont la production a atteint plus de 52 millions de quintaux, contre 45 millions de quintaux en 2011, conjuguée à une baisse des prix des produits alimentaires sur le marché international. La facture des importations de l'Algérie en blés (dur et tendre) est passée de 2,85 milliards de dollars en 2011 à près de 2,11 milliards de dollars en 2012, alors que les quantités importées ont atteint 6,29 millions de tonnes en 2012 contre 7,45 millions de tonnes une année auparavant (-15,5%). Les achats de blé tendre, qui représentent une part importante des importations de céréales de l'Algérie, sont passés de 1,96 milliard de dollars pour une quantité de 5,55 millions de tonnes en 2011, à 1,45 milliard de dollars pour 4,71 millions  de tonnes en 2012, en baisse de 15,03 % en valeur et de plus de 25,9% en volume. Pour le blé dur, l'Algérie a importé durant l'année écoulée pour 655 millions de dollars (1,5 million de tonnes) contre 884,53 millions de dollars (1,9 million de tonnes en 2011).
Les importations alimentaires de l'Algérie représentent 19% des importations globales de l'Algérie qui ont atteint 46,80 mds usd en 2012, contre 47,24 mds  usd en 2011, en légère baisse de 0,94 %.
L'Algérie a réalisé un excédent commercial de 27,18 mds usd en 2012, contre 26,24 mds usd en 2011, soit une légère hausse de près de 3,6 %.