Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Criminalité - Wilayas centre 2012 - Gn

Date de création: 08-02-2013 21:30
Dernière mise à jour: 08-02-2013 21:31
Lu: 362 fois


ENQUETES ET REPORTAGES - CRIMINALITE - WILAYAS CENTRE  2012 - GN

 En 2012, les 11 groupements de wilayas, 148 compagnies et 472 brigades les unités de la Gendarmerie nartionale ont réussi à démanteler plusieurs associations de malfaiteurs et à arrêter 14 424 individus, dont 3 986 placés sous mandat de dépôt. Ces derniers sont impliqués dans 23 004 délits et 862 crimes perpétrés contre les personnes et les biens. D’ailleurs, au chapitre de la sécurité publique, les gendarmes ont traité 2 630 crimes et délits et ont procédé à l’interpellation de 367 personnes, surtout dans le domaine de la protection de l’environnement. En ce sens,  le vol de sable a dominé la tendance avec plus de 2 000 mètres cubes de sable et de 105 camions saisis et 105 chauffeurs arrêtés et traduits devant la justice.


La hausse de l’activité s’est inscrite à travers les 1 291 opérations coup-de-poing menées dans les 11 wilayas. Ces descentes ont permis d’identifier plus de 400 000 individus, dont 676 personnes recherchées, plus de 123 000 véhicules, dont 513 également signalés sur la banque de données comme étant volés et/ou trafiqués. Viendra ensuite le registre de la Police judiciaire (PJGN) qui a connu une ascension vertigineuse en matière d’affaires résolues. En effet, pas moins de 23 866 cas, dont 15 776 liés aux atteintes aux personnes et 6 246 autres liés aux biens, ont été traités en 2012. Ces affaires solutionnées, grâce notamment au numéro vert 10 55 et autres outils d’investigation et de communication, comme le Runitel, ont abouti à l’arrestation de 14 424 individus.
Par ailleurs,  le crime organisé, avec 376 dossiers traités et 510 arrestations, a connu une nette augmentation, notamment le vol et le trafic de véhicules, le faux et usage de faux, l’immigration clandestine, le trafic de cannabis et de psychotropes. Ceci étant dit, le vol de câbles et de cuivre a causé des dégâts énormes aux entreprises publiques. Selon les données communiquées, pas moins de 4,5 km de câbles téléphoniques et 12,5 km de câbles électriques ont été volés.

1 190 morts et 14 914 blessés dans 11 wilayas en 2012 !
Le 1er CRGN, c’est aussi l’activité liée à la sécurité routière et la sécurisation des axes autoroutiers. L’année 2012 a été fatale dans 8 482 cas, tous des accidents de la circulation, ayant causé le décès de 1 190 personnes et 14 914 blessés, soit une nette augmentation de 10,52% en matière de sinistre. Même si 205 250 retraits de permis ont été opérés et plus de 37 milliards d’amendes honorés par les réfractaires au code de la route, il n’en demeure pas moins que la route continue de tuer encore. En revanche, au chapitre de la sécurisation des voies routières, notamment l’autoroute Est-Ouest, les gendarmes ont réussi à juguler le phénomène des agressions et, dans certains cas, à mettre la main sur les auteurs des braquages aux armes blanches en vu de déposséder les automobilistes de leurs biens. D’ailleurs, des mesures supplémentaires ont été prises par le 1er CRGN, notamment après la mise en vigueur du numéro vert 10 55 et qui a enregistré, en 2012, plus de 341 100 appels dans les 11 wilayas.

Batailles rangées : un problème d’adaptation sociale
Les  batailles rangées  ont émaillé l’année 2012, notamment dans l’Algérois. “Ce fait ne relève pas de la sécurité publique, mais beaucoup plus de l’adaptation des populations issues de divers quartiers et autres cités. L’État ne pouvant pas mettre un gendarme derrière chaque citoyen, il y a  la nécessité de miser sur la prévention et les campagnes de proximité et qui ne peuvent être l’œuvre que des associations et de comités de quartier.