Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2006

Date de création: 22-09-2012 21:21
Dernière mise à jour: 22-09-2012 21:31
Lu: 397 fois


SOCIETE - INFOS' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2006 

 

Janvier- Février- Mars –Avril  2006
- Selon le ministre de l'Emploi et de la Solidarité nationale (Apn, jeudi 5 janvier 2006), il y a , en Algérie, 3000 mères célibataires (moyenne d'âge: 18 ans) et 1200 enfants illégitimes chaque année. 19 pouponnières sont consacrées aux enfants abandonnés âgés de 0 à 6 ans.
- Le cirque Il Florilegio (Géré par le cirque Amar) fera une tournée de dix mois en Algérie, à partir du 26 juin et sillonnera tout le pays.
- En 2004, les commissariats de police du pays ont enregistré 7197 plaintes . 4681 portent sur les violences physiques, 2250 ont pour objet les mauvais traitements , 250 font référence à des violences sexuelles et 16 ont pour origine des homicides volontaires.
- 620 000 citoyens démunis bénéficient , au niveau national, d'une allocation forfaitaire de solidarité (Afs) et 185 000 autres de l'indemnité d'activité d'intérêt général (Iaig).
- Depuis le lancement de l'opération en 2003 sur l'ensemble du territoire national , 16 778 personnes sans abris ont été recensées, avec une forte concentration à Alger. 12 000 sont de sexe masculin et plus de 4000 de sexe féminin .
- L'Ads compte , début 2006, une soixantaine de cellules de proximité à travers le territoire national. Elles seront 128 en 2009 , soit une moyenne de 3 par wilaya.
- Selon le ministre de la Solidarité nationale (10 mars 2006) , le ministère gère 251 centres d’accueil occupés seulement à 75%
- Selon le président de la République (8 mars 2006), sur plus de 800 000 étudiants que compte le pays, 58% sont des jeunes filles, tout comme 34% du personnel enseignant universitaire.
- En 2006, le ministère de l’emploi et de la Solidarité nationale procède(ra ) à l’ouverture de 253 centres spécialisés pour handicapés issus de familles démunies.
- Plus de 87 000 handicapés âgés entre 6 et 15 ans sont pris en charge par l’Etat qui leur assure l’enseignement et la formation professionnelle au niveau des centres spécialisés.
- En 2002 , l’Algérie comptait 1 500 000 handicapés (1 800 000 en 2010)
- La wilaya d’Alger dispose de 141 cimetières s’étalant sur une surface globale de 254 ha et relevant généralement des communes , à l’exception des grands et anciens cimetières gérées par l’Egpfc.

 

Mai- Juin- Juillet- Août 2006

- La Sécurité sociale verse chaque année 35 milliards de dinars aux hôpitaux
- Le nombre de personnes qui meurent par noyade à l’intérieur du pays est plus important que la moyenne enregistrée sur les plages  (237 contre 138 , selon la Protection civile, 28 mai 2006). Sur les 237 noyés, 95 sont mors dans des puits, 80 dans des retenues collinaires, 30 dans des barrages et 32 dans des oueds. La plupart de ces victimes sont des enfants. Sur les 138 noyades de 2005, 50 seulement ont eu lieu dans les 294 plages autorisées.
- L’Algérie a enregistré plus de 6000 cas d’intoxication alimentaire en 2005 dont 400 à Alger. Plus de 350 cas ont nécessité l’hospitalisation des victimes. Plus de 40% des accidents sont constatés lors des fêtes célébrées à domicile.
- Le nombre de cellules sociales de proximité à travers le territoire national  atteindra 128 avant la fin de l’exercice 2006
- Il y a, au moins, un millier de malades mentaux circulant librement dans les rues de la Capitale
- Le nombre d’Algériens porteurs de nodules synonymes de cancer de la thyroide (pour les plus de 50 ans ) est de 8,5 millions . Le nombre de femmes exposées à cette pathologie est 4 fois supérieur à celui des hommes.
- Le nombre d’hémophiles (une des plus fréquentes pathologies héréditaires hématologiques) est de 1128  (en juillet 2006)et la prévalence ets de 3,5 pour 1000 000 habitants.  Près de 60% sont des adultes (âge moyen : 63 ans)
- Le Camp de la jeunesse arabe réunit chaque année durant 15 jours des dizaines de jeunes arabes de différents pays. La première édition a eu lieu en 1990 au Liban.Celui de 2006 a eu lieu à Alger (175 participants). Abdelhamid Mehri est membre du Secrétariat perrmanent du Congrès.
- Les violences sexuelles ont engendré 724 victimes durant les sept premiers mois de l’année 2006, dont 317 femmes  . Elles ont été causées par 870 individus parmi lesquels figurent 37 femms , selon la Gn.
- Les services de la Gn ont enregistré 357 mineurs victimes des crimes et délits dont 178 ont reçu des coups de couteau. 12 mineurs ont été assassinés et 37 ont été victimes de kidnapping
- Les accidents domestiques ont causé 413 décès et 9 862 blessés durant le premier semestre 2006 (pour 9 183 interventions de la protection civile)

 

Septembre- Octobre- Novembre – Décembre 2006

- 140 000 universitaires ont été recrutés ,durant les 4 dernières années , dans le cadre du Cpe , dont près de 20% ont été permanisés dans le secteur public
- La Zlabia est née d’une interjection d’un pâtissier  (de la famille Aksil de Boufarik ?) « ZellaBia » (« le sort a agi contre moi !» ou «  il m’a eu !»), la pâte ayant été oublié sur le feu , pâte qui deviendra ce qui est connu et apprécié aujourd’hui sous forme de bâtonnet.
- Les accidents domestiques, dont 35% surviennent dans lescuisinesaugmentent sensiblement durant le mois de Ramadhan (selon une enquête de l’Association Primage, septembre 2006).
- Selon le ministère de l’Emploi (mardi 3 octobre), le taux de pauvreté est de 6%, enregistrant ainsi une baisse de 50% en six ans
- 52% des victimes des accidents domestiques sont des enfants âgés de 0 à 4ans
- Il existe 1,7 million de retraités à l’échelle nationale dont la moitié sont des veuves .
- Les statistiques des services de sécurité relèvent que près de 20% des accidents de la route sont provoqués par l’alcoolisme, 25% par les mauvaiss réflexes et 15% par les dreogues et les psychotropes.
- Selon la Dgsn, durant le premier semestre 2006, plus de 1 280 kg de kif traité (contre plus de 1 687 kg en 205) et 92 359 comprimés de psychotropes (contre 103 997 en 2005), ont été saisis.2 050 affaires ont vu l’implication de 2941 individus dont 2 905 natioanux. 75,50% parmi eux sont sans profession
- Il y a , chaque année, en Algérie, 80 000 avortements (selon la Gendarmerie nationale) dont 200 à 300 avortements clandestins