Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Franchise

Date de création: 09-06-2012 08:46
Dernière mise à jour: 30-07-2013 08:14
Lu: 573 fois


COMMERCE - COMMERCANT - FRANCHISE

-La franchise est un contrat d'association , un partenariat entre une entreprise, le franchiseur, et des commerçants, les franchisés, à travers lequel le premier met une enseigne et un savoir-faire spécidfique à la disposition des seconds.

Ce type de contrat permet à un producteuir qui possède les marques à commercialiser et détient le know-how (savoir-faire) , de développer un réseau de distribution sans investissement important et permet aux franchisés d'acquérir une image et de l'expérience .

Le franchisé , indépendant, bénéficie du savoir-faire et,surtout, de la réputation de l'enseigne, mais doit payer des droits d'entrée , transférer des royalties (calculées sur le chiffre d'affaires réalisé) et disposer d'infrastructures conséquentes ainsi que des moyens financiers et humains nécessaires. 

En contrepartie,  le franchisseur  prodigue une formation permanente , l'assistance technique....Il existe 4 formes de franchise: la franchise de production  (le franchisé fabrique lui-même et selon les indicateurs du franchiseur des produits qui'il vend sous la marque de celui-ci) , la franchise de distribution ( le franchisé se limite à vendre certains produits au sein d'un magasin à l'enseigne du franchiseur) , la franchise de services ( le franchisé offre un service sous l'enseigne, le nom commercial , voire la marque du franchiseur tout en se conformant aux directives de ce dernier) et la franchise industrielle (transfert des texchniques permettant au franchisé de produire sans avoir à s'associer et à créer un réseau) . 

En Algérie, les franchises sont passées de 50 à 70 entre 2009 et 2011

- Au début des années 2010, autorisée par le droit commercial algérien, la franchise qui relève du libre commerce enregistre une avancée notable sur le marché algérien. L’engouement des Algériens pour les produits étrangers de marque et l’ouverture de l’économie algérienne ont, en effet, généré une dynamique nouvelle qui encourage ce genre de pratique.
Le droit de s'y établir et de jouir de la qualité de commerçant en Algérie étant garanti par la loi, nombreux sont les franchiseurs étrangers qui expriment leur intérêt à investir ce créneau, d’autant plus que les segments porteurs sont nombreux.
La franchise, dont le développement  fait face encore à des contraintes d’ordre réglementaire, entre autres, selon certains experts, n’étant pas régie par des textes spécifiques, est définie comme étant un contrat d’association ou un partenariat entre le franchiseur et les commerçants qui sont les franchisés. Selon les chiffres du premier trimestre de 2013, 17.190 dossiers ont été validés pour une valeur estimée à un peu plus de 5 milliards de dollars. Les statistiques du ministère du Commerce indiquent que 17.725 dossiers ont été déposés dans ce sens dans le cadre des accords avec l’UE et la ZALE. Aussi, une grande partie des demandes formulées, soit 15.071, ce qui représente 80% des dossiers avalisés, émanent de l’UE, et 2.199, soit 12%, de la ZALE. Les dossiers rejetés ont eu pour motif, la protection de l’entreprise algérienne et l’économie nationale.