Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Marché de la friperie

Date de création: 11-10-2009 11:14
Dernière mise à jour: 03-01-2012 14:00
Lu: 846 fois


COMMERCE - IMPORTATION - MARCHE DE LA FRIPERIE

- Les chiffres du Centre national d'information et de statistiques (CNIS) révèlent que plus de 13 000 tonnes d'articles de friperie ont été importées par l'Algérie au premier semestre 2008, pour une valeur de plus de 6,4 millions de dollars, contre 12 000 tonnes durant la même période en 2007 pour plus de 5 millions de dollars.

Ces "chiffons" proviennent d'un peu partout: Tunisie, Canada, Etats-Unis, Chine,  Emirats arabes unis, Belgique, Bulgarie, Espagne, France, Italie,  Pays-Bas, Portugal, Allemagne, Grande-Bretagne, Suède et Suisse.

Le premier pays fournisseur de l'Algérie est , sans conteste, l'Italie avec près de 8 000 tonnes de friperie importées au 1er semestre 2008, pour plus de 3,5 millions de dollars. La Suisse occupe la seconde position avec une quantité importée au 1er semestre 2008 estimée à  1 700 tonnes, pour plus de 910 000 dollars. A la troiisème place, on retrouve la France avec un volume à plus de 1 100 tonnes au 1er semestre 208 pour une valeur de 439 000 dollars.

De nombreux pays comme la Chine , les EAU, la Bulgarie et le Portugal (qui n'exportait rien en 2007) ont réussi la prouesse de placer sur le marché national des quantités de friperie.

Les importateurs algériens de friperie préfèrent de plus en plus les marchés asiatiques en raison des prix compétitifs.

- La loi de fiaances 2012 interdit l'imporattion de la friperie, ce qui a irrité les 6 504 fripiers immatriculés inscrits au  registre du commerce (au 15 octobre 2011) : 3 337 importateurs, 246 grossistes et 2 782 commerçants exerçant dans le détail