Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Immatriculations étrangers

Date de création: 30-08-2009 17:48
Dernière mise à jour: 09-06-2014 19:49
Lu: 616 fois


COMMERCE - REGISTRE DE COMMERCE - IMMATRICULATIONS ETRANGERS

- Le nombre global de sociétés et commerçants étrangers exerçant en Algérie a atteint 6 454 opérateurs en 2008 contre 5 386 en 2007 ,selon le CNRC.

 Le nombre se répartit entre 1 468 personnes physiques et 4 986 personnes morales , dont 127 succursales.

Concernant les persones physiques, les nationalités les plus répandues sont tunisienne (35,08%), marocaine ( 27,04%), syrienne (12,13%) et chinoise (6,88%).

Les étrangers sont de 36 nationalités.

S'agissant des personns morales, les nationalités des gérants, directeurs ou président du conseil d'administration les plus répandues sont française (19,17%),  syrienne (12,64%), chinoise (11,37%) et égyptienne (7,88%).

Le nombre de nationalités des sociétés étrangères installées en Algérie est de 74 nationalités

La comparaison par secteur d'activité montre que les opérateurs économiques étrangers (sociétés) sont inscrits pour 30% dans la production industrielle et la BTPH, 29% dans les services et 25,2% dans l'import-export.

Par contre , 72% des commerçants étrangers (personnes physiques) sont inscrits essentiellement dans les secteurs du commerce de détail contre 17% dans les services.

Notes : - Selon le CNRC, le nombre de commerçants étrangers exerçant en Algérie est passé de 6 454 à la fin 2008 à 7 108 au 30 juin 2009 , dont 1 651 personnes physiques et 5 475 personnes morales , soit une hausse de 10,13% (554 Tunisiens, soit 33,56%, 431 Marocains soit 26,11%, suivis par les Syriens (231), les Egyprtens (109), les Palestiniens (77) et, enfin, les Français (29). Les Chinois sont au nombre de 101 personnes physiques . Pour les personnes morales , les plus nombreux sont les français (1060 soit 19,42%), syrienne avec 670 personnes (12,28%) et chinoise 591 (soit 10,83%).

- A fin 2010, ils sont plus de 8 300 commerçants étrangers recensés en Algérie. 1850 personnes physiques et 6 459 personnes morales (sociétés) dont 189 succursales.

12,26% des sociétés sont de nationalité française, 12,26% syriennes, 9,8% chinoises, 7,94% égyptiennes.

Pour les personnes physiques, on recense 31,14%  tunisiennes, 25,55% de marocaines, 16,54% syriennes, et 6,81% égyptiennes

La majorité des sociétés étrangères représentées en Algérie sont versées dans le secteur des services (30,2%), suivi de l'industrie et du BTPH (29,2%), alors que 23,7% de ces sociétés exercent dans le créneau de l'import-export.

 - A fin septembre 2011, le nombre d'étrangers inscrits au registre du commerce s'élevait à 8 613, dont 6 687 sociétés, soit une hausse de 3,7% par rapport à fin 2010. 5 nationalités dominent : françaises (19,8%), syriennes (12,2%), chinoises (9,56%), égyptiennes (7,5%), turques (7,07%)

 - Le nombre de sociétés et commerçants étrangers en Algérie s'est élevé , en 2011, à 8 605 opérateurs contre 8 309 en 2010, soit +3,56% . 6 641 opérateurs sont constitués en personnes morales (sociétés) dont 194 succursales , alors que 1 964 sont des personnes physiques (Tunisiens (30,30%), Marocains (22,15%), Syriens (18,64%)). Pour les personnes morales: Françaises(19,89%), Syriennes (12,23%), Chinoises (9,56%)

 ENTREPRISES ETRANGERES 2013

Le nombre des nouvelles entreprises étrangères installées en Algérie a reculé de plus de 19% en 2013 avec 810 nouvelles entités créées contre 1.008 en 2012, apprend-on auprès du Centre national du registre du commerce (CNRC) début juin 2014.  L’Algérie comptait ainsi à fin 2013, un total de 8.459 entreprises étrangères contre 7.649 en 2012, en hausse de 10%, selon un bilan annuel du centre. Par secteur d’activité, les opérateurs économiques étrangers activent  dans les services (31,8%) , dans le secteur de la production industrielle et BTPH (30,1%) et dans l’import export (21,3%). Pour ce qui est de l’origine de ces opérateurs, les Français se classent au premier rang des entreprises étrangères installées en Algérie avec 1.831 entreprises (21,65%). Quelque 12,44% d’entre elles (1.052) viennent de Syrie, 8,65% (732) de Chine et 7,39% (625) viennent de Turquie. Selon la même source, le nombre d’entreprises étrangères inscrites au registre du commerce a augmenté de 159% entre 2006 et 2013.           Quoique constamment en hausse, le nombre d’entreprises étrangères créées sur cette période a affiché néanmoins une évolution contrastée notamment à partir de 2008 avec une progression de 23,4% (4.986 nouvelles entreprises étrangères) avant d’augmenter de seulement 3% à fin 2011, après avoir enregistré une hausse de 23,9% en 2007. Par ailleurs, le nombre des commerçants étrangers (personnes physiques) inscrits au registre du commerce s’élevait en 2013 à 2.207 commerçants contre 2.109 en 2012 en hausse de 4%. Par secteur d’activité, les commerçants étrangers sont inscrits essentiellement  dans les secteurs du commerce de détail (74,4%) et des services (13,5%). Ces commerçants, précise le CNRC, proviennent de Tunisie (27,46%), de Syrie (25,42%), du Maroc (17,63%) et d’Egypte (8,20%). A fin 2013, le tissu économique national était composé de 1.678.791 commerçants inscrits au registre du commerce dont 147.318 entreprises,  rappelle-t-on. Comparativement à 2012, le nombre d’inscrits au registre du commerce a enregistré une progression de 82.439 (+5,2%), un taux «appréciable» en termes de création d’entreprises, selon le CNRC. Sur le total des nouvelles entreprises créées, 91,5% ont été créées par des personnes physiques et 8,5% sont des personnes morales ou des sociétés. Comparativement à 2012, les nouvelles immatriculations sont en hausse de 4,68% pour les personnes morales et quasi stable pour les personnes physiques.  Par secteur d’activité, les nouvelles entreprises exercent dans les  services, le commerce de détail, le BTPH et l’industrie, le commerce de gros, et dans l’import-export.