Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Balance commerciale 2008

Date de création: 04-02-2009 19:41
Dernière mise à jour: 01-12-2009 04:59
Lu: 721 fois


- L'Algérie a réalisé , en 2008, un excédent commercial de 39,07 milliards de dollars , en hausse de 20,12% par rapport à celui de 2007 (32,53 milliards de dollars), selon le CNIS des Douanes.

Les exportations ont atteint 78,23 milliards de dollars, en hausse de 30,04% par rapport à 2007, et les importations 39,15 milliards de dollars (+41,71%).

Cette situation s'est traduite par un taux de couverture des importations par les exportations de 200% en 2008 contre 218% en 2007. Les exportations d'hydrocarbures ont constitué l'essentiel des ventes de l'Algérie vers l'étranger avec 97,58% de la valeur globale, en accroissement de 29,76% par rapport à 2007.

Quant aux exportations hors hydrocarbures , elles demeurent marginales avec seulement 2,42% du volume global des exportations et une valeur de 1,89 milliard de dollars , malgré une hausse de 42% par rapport à 2007.

Les principaux produits hors hydrocarbures exportés sont constitués par le groupe "demi-produits" avec une part de 1,67% du total des exportations, soit l'équivalent de 1,3 milliard de dollars, suivi du groupe "produits bruts" (0,45%, 351 millions de dollars), du groupe "biens alimentaires" (0,16%, 125 millions de dollars) et des biens d'équipements industriels (0,10% soit 75 millions de dollars).

Pour les importations , leur répartition par groupes de produits fait ressortir une hausse pour l'ensemble des groupes de produits. En effet, les importations destinées aux équipements , qui représentent près de 34% du total des importations , sont passées de 8,68 milliards en 2007à 13,19 milliards de dollars durant 2008, en hausse de 52%.

Les hausses ont aussi touché les biens destinés à l'outil de production (35,16%) soit 11,83 milliards de dolars, les bines de consommation alimentaires en hausse de 55,75% soit 7,71 miliards de dollars, et enfin les biens de consommation non alimentaires avec + 22,30% soit 6,41 milliards de dolars..

La répartition des importations par mode de financement montre une nette prédominance du cash qui reste le mode le plus utilisé avec 81,22% du total des importations de l'année 2008, soit 31,80 milliards de dollars enregistrés , avec ainsi une hausse de 42,14% par rapport à 2007.

Les lignes de crédit ont financé 8,13% des importations, en diminution de 7,23% puisque le montant est passé de 3,43 milliards de dollars en 2007 à 3,18 milliards de dollars en 2008.

Le reste des importations a été financé par le recours aux comptes devises propres et autres, à raison de 4,90% et de 5,75% soit 1,92 milliards de dollars et 2,25 milliards de dollars .

Au cours de l'année 2008, les principaux clients de l'Algérie étaient les Etats-Unis d'Amérique avec 18,64 miliards de dollars, l'Italie avec 11,90 milliards , l'Espagne avec 8,94 milliards, la France avec 6,42 miliards, les Pays Bas avec 5,61 milliards de dollars et le Canada avec 5,55 milliards de dollars.

Quant aux principaux fournisseurs, la première place est revenue à la France avec 6,46 milliards de dollars, suivie de l'Italie (4,34 milliards de dollars), la Chine (3,98 milliards), les Etats Unis d'Amérique (2,18 milliards) et l'Allemagne (2,33 milliards de dollars).

En ce qui concerne la répartition par régions économiques, les pays de l'Union Européenne (UE)  enregistrent unen hausse de près de 44,5% passant de 14,43 mds usd en 2007 à 20,84 msd usd en 2008.Les exportations de l'Algérie vers ces pays ont ausi augmenté de 48,69% pour totaliser 39,89 milliards de dollars.

Les pays de l'OCDE (hors UE) viennent en deuxième position avec 18,19% (7,12 mds usd) des importations de l'Algérie en provenance de ces pays et de 36,93% (28,89 mds usd) des exportations algériennes.

Le volume global des échanges avec l'Asie affiché une augmentation apprécialble de 32,16% passant de 8,32 mds usd à 10,99 mds usd. Les échanges commerciaux avec les pays du Maghreb (UMA) ont également connu une hausse en passant de 1,04 miliard à 1,71 miliard de dollars.

Les pays arabes (hors UMA) , quant à eux, ont enregistré une évolution positive puisque le volume est passé de 1,10 milliard en 2007 à 1,57 millard de dollars en 2008, soit une augmentation de 43%.

Note: - Pour ce qui concerne les importations, ce sont les importateurs privés qui sont derrière 73% du montant global des importations , selon le bulletin statistique du ministère de la PME et de l'Artisanat.