Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Importation de marchandises - Indice des prix 2007

Date de création: 24-07-2008 18:03
Dernière mise à jour: 06-04-2010 04:37
Lu: 690 fois


L’année 2007 a connu une forte hausse de 10,1% de l’indice des prix à l’importation de marchandises par rapport à 2006 (selon l’ONS).

Par groupe d’utilisation, il est relevé une hausse « plus prononcée » pour le groupe alimentation, boissons, tabacs, qui enregistre 29,6% , ainsi que pour celui des matières premières avec une évolution de 20,6%.

D’autre part, il est signalé une baisse de trois groupes de produits. Il s’agit du groupe Energie et lubrifiants avec 11, 9% , des produits bruts (11,4%) et, enfin, celui des biens de consommation avec 8,7%.

La hausse des prix des produits importés a été plus importante au 2è semestre où l’indice des prix a connu une augmenbtation de 14,9% par rapport au même semestre 2006. Au 1er semestre de l’année 2007, l’augmentation n’a été que de 5,4% par rapport à la même période 2006.

L’Ons indique également que les variations mensuelles des valeurs unitaires (prix à l’importation) ont toutes enregistré des hausses durant l’année 2007. La plus forte étant relevée au mois de décembre soit 44,3%, hormis au mois de février où la variation a été négative

 (-20,1%).

En valeur courante, les importations de marchandises de l’Algérie ont augmenté de 22,1% par rapport à 2006, passant ainsi de 1 558,5 milliards de DA à 1 903,6 milliards de DA en 2007.

Par groupe de produits, la plus forte augmentation en valeur courante a été enregistrée par le groupe Produits bruts (50,7%) , suivi par le groupe Matières premières (43,7%) et celui des Equipements agricoles avec 41,9%.

En matière de répartition de marchandises par zone géographique, c’est l’Union européenne(UE) qui se taille la part du lion avec 50,8% de la valeur des importations de marchandises (54,4% en 2006).Cela est dû à l’entrée en vigueur du démantèlement tarifaire prévu par l’Accord d’association avec l’UE, opérationnel depuis septembre 2005, et qui laisse présager un effet de baisse des importations, contrairement aux attentes. La tendance est dûe, esentiellement, aux avantages en termes de prix à l’importation tirés des pays d’Asie, qui restent plus attractifs que ceux procurés des pays européens.Chose qui explique la hausse relativement importante enregistrée par les importations en provenance des pays d’Asie en passant de 9,8% en 2000 à 19,3% en 2007. Les importations de l’Algérie de l’UE ont progressé de 14,2% entre 2006 et 2007, passant de 847,3 milliards de DA à 967,6 milliards de DA, alors que celles provenant d’Asie ont augmenté de 34,3% (Source ONS).