Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Optimexport

Date de création: 11-05-2008 12:40
Dernière mise à jour: 11-10-2009 11:00
Lu: 710 fois


OPTIMEXPORT, lancé en 2007 pour une durée de trois années, dans le but d’encourager et d’apprendre aux PME à se lancer vers l’international, est un programme de renforcement des capacités exportatrices des entreprises algériennes. Il est soutenu à hauteur de 2,1 million d’euros par l’AFD, Agence française de développement, et géré par le ministère du Commerce qui en est le maître d’ouvrage avec l’assistance d’ALGEX, de la CACI, des banques, des associations professionnelles et des regroupements patronaux.
Le pogramme, qui s’étale jusqu’en 2009, ambitionne de développer l’offre de l’information commerciale à l’international pour les entreprises exportatrices ou potentiellement exportatrices, à renforcer la formation et la professionnalisation aux techniques du commerce international des acteurs publics et privés concernés par l’exportation et, enfin, à accompagner ces entreprises algériennes dans leur conquête des marchés étrangers.
L’action d’OPTIMEXPORT s’adresse à trois groupes de bénéficiaires. La première phase concerne un groupe pilote d’environ 40 entreprises qui disposera d’un accompagnement personnalisé de 2 ans pour un programme sur mesure à l’international appelé le Challenge OPTIMEXPORT.
L’intervention concernera par la suite un vivier plus large d’entreprises algériennes exportatrices ou potentiellement exportatrices qui seront sensiblisées, formées et orientées dans leur conquête des marchés étrangers. Le programme et la prise en charge sont assurés par une équipe biculturelle provenant d’organismes différents sous la coordination du chef de projets qui privilégie la concertation, la complémentarité entre les acteurs locaux et toutes les synergies possibles

Note: Mardi 28 juillet 2009, le DG d'Algex ( Agence chargée de promouvoir les exportations hors hydrocarbures) dévoilait les 44 entreprises éligibles au programme OPTIMEXPORT : 9 dans l'agroalimentaire, 11 dans l'industrie, 7 dans la chimie et la pétrochimie, 3 dans les services, 2 dans l'artisanat et dans le papier et le carton et 1 dans les domaines des matéruax de construction, de l'édition , des textiles et dans le domaine de la pêche. Au départ, sur la liste étaient présentes plus de 110 entreprises. . L'organisation de séminaires sur les thématiques liées à l'exportation, des formations et des misions sont les  trois grands axes du programme qui s'étale sur deux ans.