Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Consommation de drogue -Enquête Medspad

Date de création: 17-07-2008 16:38
Dernière mise à jour: 28-07-2008 13:06
Lu: 539 fois


Sondage réalisé entre janvier et février 2005 à Alger par le Mediterranean school survey project on alcohol and other drugs (Medspad Algérie), en collaboration avec le groupe Pompidou et le soutien du ministère de l’Education nationale : Extraits.

Le sondage a touché plus de 3000 élèves, dont 60% de filles, répartis à travers 36 établissements et 108 classes. Les élèves de 15 à 16 ans représentent 60% de la population sondée.

- 17% des garçons scolarisés, âgés de 15 à 16 ans, ont déclaré avoir expérimenté le cannabis, 13% ont indiqué en avoir consommé une seule fois durant l’année, contre 9% au cours du dernier mois.

Chez les filles du même âge, la prévalence est beaucoup plus faible puisque 2% seulement ont déclaré avoir expérimenté le cannabis et le nombre de consommation durant une année ou au cours du dernier mois se situe autour de 0,6%.

- En ce qui concerne les psychotropes, l’enquête a révélé que 15% des garçons et 13% des filles ont reconnu avoir eu accès à ces produits et ils sont 9% et 7% à les avoir consommés au moins une seule fois durant l’année. La prise au cours du dernier mois est respectivement de 7 et 6% selon les enquêteurs.

- Pour ce qui est de la consommation du tabac, le sondage a révélé que 4 garçons scolarisés et une fille sur 10 ont déclaré avoir fumé au moins une fois dans leur vie. Les consommations au cours des 12 derniers mois et des 30 derniers jours sont plus faibles, avec 26% et 23% des garçons interrogés et à peine 5 et 3% des filles .

La plupart des élèves sondés restent de simples expérimentateurs du produit.

Le cas échéant, cette initiation est d’ailleurs précoce, souvent avant l’âge de 13 ans, et le tabac est le produit le plus tôt essayé parmi les quatre substances étudiées, à savoir le cannabis, le tabac, l’alcool et les psychotropes. La consomation d’alcool par les élèves algérois est très faible: Là aussi, ce sont des expérimentateurs. Durant la vie, on note 14%  des garçons et 3% des filles. 7% des garçons et 1% des filles ont reconnu avoir bu de l’alcool au cours des douze derniers mois et ils sont respectivement 6% et 1% au cours des 30 derniers jours.

Autres résultats:

- 60% des sondés (élèves âgés de 14 à 17 ans) considèrent que la consommation des 4 produits cités fait courir unn grand risque, sans pour autant faire la différence entre les consommations occasionnellles et  régulières.

- 9 sur 10 élèves réprouvent les consommateurs d’alcool ainsi, d’ailleurs que les consommateurs de cannabis.

 

Note : Les résultats préliminaiires d’une enquête menée par le Ceneap, rendus publics le 27 juin 2007, montrent que 50% des toxicomanes en cure de désintoxication ont un âge compris entre 20 et 30 ans. Les plus de 40 ans représentent 5%, alors que celle des moins de 20 ans et des 30-40 ans reste insignifiante.