Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Etiquetage

Date de création: 11-05-2008 12:40
Dernière mise à jour: 11-05-2008 12:40
Lu: 737 fois


En matière d’étiquetage, en 2006, 1 151 infractions aux règlements ont été recensés par les services de contrôle et de la répression des fraudes des régions et des wilayas ainsi que par les différents intervenants aux frontières. Ces infractions, qui représentent 3,72% de l’ensemble des violations au code du commerce ont été, en partie, à l’origine des 4 000 cas d’intoxication recensés durant la même année. L’étiquetage informatif est régi par le décret n° 05-484 du 22 décembre 2005 relatif à l’étiquetage et à la présentation des denrées alimentaires.
La loi stipule qu’à l’exception de certains produits, tels que le lait en poudre, le sucre blanc, la semoule de blé dur (qui nécessitent un étiquetage particulier), les produits doivent être présentés aux consommateurs munis d’un étiquetage informatif faisant corps avec l ’enballage , comportant dans la langue arabe, accessoiremnt dans une autre langue, plusieurs mentions apposées de façon visible ,lisible, indélibile.
Il s’agit des mentions précisant la dénomination commerçiale du produit, la liste des composants et ingrédients, la date de fabrication, la date limite de consommation et d’utilisation et les conditions particulières de conservation et de stockage. Le produit doit également, au moment de l’arrivée au pays, avoir une durée de vie encore égale à 50% de la durée de conservation, le nom et l’adresse de l’importateur et du fabricant, une marque commerciale déposée et, si nécesaire, un mode l’emploi ou conditions particulières d’utilisation.