Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Balance commerciale 2006

Date de création: 11-05-2008 12:40
Dernière mise à jour: 11-05-2008 12:40
Lu: 721 fois


L’Algérie a réalisé, en 2006, un excédent commercial de 31,82 milliard de dollars .Par rapport à 2005 où l’excédent commercial était de 25,64 milliards de dollars, une augmentation de 24,07% a donc été
enregistrée.
Les exportations ont atteint, en 2006, 52,82 milliards de dollars, soit une hausse de 14,83% par rapport à 2005, alors que les importations ont été de 21 milliards de dollars, en hausse de 3,18%.
Les exportations d’hydrocarbures ont connu, au cours de l’année 2006, une augmentation de 14,77% avec une valeur de 51,75 milliards de dollars.
A noter que la balance commerciale algérienne est tirée vers le haut depuis quelques années par la flambée des prix des hydrocarbures qui constituent 97,98% des exportations du pays.
Selon les données du Cnis, les exportations hors hydrocarbures demeurent marginales avec seulement 2,02% du volume global des exportations et une valeur de 1,07 milliard de dollars, malgré une hausse de 17,53% par rapport à 2005. Avec une part de 1,42% du total des exportations (748 millionsde dollars) , le groupe « demi-produits » a constitué l’essentiel des produits hors hydrocarbures exportés en 2006, suivi du groupe « produits bruts » avec 180 millions de dollars, du groupe « alimentation » avec 66 millions de dollars et des « biens d’équipements industriels » avec 43 millions de dollars. Le groupe « biens de consommation non alimentaires » vient en dernière position avec une part de 0,05%, soit 28 millions de dollars.
Pour ce qui est des importations , leur répartition par groupes de produits fait ressortir une hausse pour l’ ensemble des groupes , sauf pour celui des biens d’équipements et biens de consommation non alimentaires qui ont enregistré des baisses respectives de 2,08% et de 4,86%.
Les importations destinées à l’outil de production qui représentent 28,26% du total des importations sont passées de 5,05 milliards de dollars en 2005 à 5,94 milliards de dollars en 2006 (+17,52%) . Les biens alimentaires ont connu, également, en 2006, une hausse de l’ordre de 2,59%, soit 3,68 milliards de dollars.
Le mode de financement le plus répandu dans les importations est le cash avec 82,67% soit 17,36 milliards de dollars (+1,85% par rapport à 2005).
Le reste des importations a été financé par le biais de lignes de crédit, avec une hausse de 9,15% puisque le montant est passé de 2,28 milliards de dollars à 2,49 milliards de dollars et le reste des importations a été financé par le recours aux comptes devises propres et autres, à raison de 0,38% et de 5,08% , soit 80 millions de dollars et 1,07 milliard de dollars.
En 2006, les principaux clients de l’Algérie sont les Usa avec 14,04 milliards de dollars, l’Italie (8,98), l’Espagne (5,52), la France (4,33), le Canada (3,39), les Pays-Bas (2,58) et la Turquie (2,01 milliards de dollars)….
Quant aux principaux fournisseurs, la première place est revenue à la France avec 4,32 mùilliards de dollars, suivie de l’Italie (1,85), la Chine (1,70), l’Allemagne (1,46), les Usa (1,41), l’Espagne (1,01milliard de dollars), le Japon (709 million de dollars)…