Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Balance des paiements 2005

Date de création: 11-05-2008 12:40
Dernière mise à jour: 11-05-2008 12:40
Lu: 715 fois


En 2005, l’Algérie a réalisé un excédent record de sa balance des paiements extérieurs à 21,72 milliards de dollars contre 11,12 milliards en 2004 et 8,84 milliards en 2003 (selon le rapport annuel 2005 de la Banque d’Algérie).
Ce renforcement de la position financière extérieure du pays est reflété par une augmentation substantielle des réserves de change à 56,18 milliards de dollars au 31 décembre 2005, soit une hausse de 16,94 milliards de dollars par rapport au niveau de fin 2004.
L’important excédent du compte courant extérieur en 2005 résulte en premier lieu d’une hausse sans précédent des prix internationaux du pétrole durant cet exercice (+42% par rapport à 2004, avec une moyenne de 50 dollars par baril) portant la valeur des exportations algériennes d’hydrocarbures à 45,59 milliards de dollars contre 31,55 milliards en 2004.
En volume, les exportations d’hydrocarbures ont augmenté de 5,7% d’une année à l’autre.
Les exportations hors hydrocarbures, quoique toujours marquées par une « faiblesse structurelle » ont progressé en 2005, atteignant 790 millions de dollars contre 670 millions en 2004 et 470 millions en 2003.
Les importations ont, par contre, ralenti, en 2005, leur forte évolution constatée en 2004, n’augmentant que de 5% en volume et de 2,06 milliards de dollars en valeur pour totaliser 19,57 milliards de dollars durant l’exercice précédent , malgré l’entrée en application , en septembre , des exonérations et/ou réductions des taxes douanières prévues par l’accord d’association avec l’Ue.
La hausse des importations de marchandises a touché en particulier les biens d’équipement et les biens intermédiaires qui totalisent à eux seuls 61,6% des importations.
Quant aux importations de services, elles ont augmenté de 19,7% en 2005 (contre +32,2% en 2004), notamment dans les transports maritimes, les services techniques, le Btp et les transports maritimes.
Au chapitre des sorties de capitaux, l’important excédent de la balance globale des paiements est d’autant plus remarquable que l’exercice écoulé s’est caractérisé par une « forte augmentation » des transferts vers l’extérieur au profit des différents associés à 4,74 milliards de dollars contre 3,12 milliards en 2004 et 2,2 milliards en 2003.
Le solde de la balance des paiements s’améliorait aussi au fur et à mesure que les paiements des intérêts de la dette reculaient pour atteindre 1,1 milliard de dollars en 2005 contre 1,29 milliard en 2004 et 1,93 milliard en l’an 2000.