Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Souks automobiles

Date de création: 11-05-2008 12:40
Dernière mise à jour: 08-04-2012 00:40
Lu: 842 fois


COMMERCE - MARCHES - SOUKS AUTOMOBILES

Les marchés hebdomadaires de voitures (vendredi) sont devenus au fil du temps des sources de revenus fiscaux importants pour certaines communes.
On citera le plus important d'entre-eux, celui d'El Harrach (banlieue est d'Alger). Il accueille chaque semaine plus de 1000 voitures et camions et rapporte à la commune des recettes atteignant les 150 millions de centimes par mois, soit près de deux milliards de cts par an.
Les "souks" hebdomadaires ne se limitent pas à la vente de véhicules mais abritent différentes autres activités commerciales (vente de pièces détachées, d'appareils électro-ménagers, de vêtements…).
Il y a, aussi, le marché de véhicules de Ouled Fayet (banlieue ouest d'Alger) – arrêté fin 2005 - qui génère, quant à lui, des recettes estimées à trois milliards de cts. Aux environs d'Alger, il y en a bien d'autres : Boufarik (près de Blida), Sidi Aissa (près de Médéa), Tidjelabine (près de Boumerdès), et Bordj El Kiffan (côte Est d'Alger). Ils connaissent, tous, des affluences record, avec des visiteurs de toutes les wilayas
A noter que chaque grande ville du pays a son « souk » de voitures (un des plus fameux , sinon le premier est celui de Sétif) .

Après la promulgation de la loi de finances complémentaire 2009, qui avait donné un coup d'arrêt au crédit automobile , le marché automobile de l'occasion a repris immédiatement ses droits.....et les activités des "souks" automobiles ont reprise de plus belle.