Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Violence contre ascendants

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:47
Lu: 489 fois


Les services de la Gendarmerie nationale ont traité depuis l'an 2000 (et à fin juin 2007) pas moins de 3 255 affaires realtives aux atteintes contre les ascendants.
La résolution de ces affaires a permis de mettre la main sur 3 427 personnes impliquées parmi lesquelles 2 024 ont été placées sous mandat de dépôt par le parquet et 1 403 ont bénéficié de la liberté provisoire .
La tranche d'âge dominante ayant commis le plus de préjudices contre les ascendants est celle des personnes âgées entre18 à 28 ans avec 1 654 cas suivie des 29 à 40 ans avec 1211 cas, puis celle des plus de 40 ans avec 419 cas. Pour les mineurs de moins de 18 ans, 143 jeunes ont été incriminés pour violences contre leurs parents biologiques.
Le phénomène n'est pas généralisé à travers les 48 wilayas du pays puisque plusieurs wilayas du sud, à savoir Adrar, Tamanrasset, Laghouat, Béchar, Illizi, Tindouf et Ghardaia n'ont pas connu de telles affaires.
Pour ce qui est des wilayas ayant enregistré le plus de cas de coups et blessures contre les ascendants au cours du premier semestre 2007 (87 cas), Oran arrive en première position avec 13 affaires et 14 personnes arrêtées, suivie de Sétif avec 9 cas et 9 personnes arrêtées, puis arrivent ensuite Mila et Tiaret avec 7 affaires chacune.