Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Consommation de drogue - Enquête Forem

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 10-01-2011 11:30
Lu: 518 fois


Enquête de la Forem , réalisée entre mai et juin 2006 à travers les wilayas d'Alger, de Tizi Ouzou, de Chlef, de Bejaia et de Laghouat, notamment dans des lieux public (salons de coiffure, restaurants, rues, cafés, gares routières….), les quartiers populaires et les stades. 4 800 personnes interrogées..Extraits :

- 45,49% déclarent avoir été en contact avec la drogue au moins une fois et 31,6% des chômeurs expriment leur intention de passer à la drogue dure.
- Parmi les personnes ayant été au moins une fois en contact avec de la drogue, 75% sont des chômeurs (hommes), 27,70% des femmes, 45% sont des étudiants et 16,48% des étudiantes.
S'agissant des personnes qui ont eu l'occasion de prendre de la drogue, l'enquête relève un taux de 37,81% de l'échantillon interrogé. Parmi ce chiffre, 70% des chômeurs (hommes ) se droguent et 18% de femmes, alors que 39% sont des étudiants et 13,30% des étudiantes.
- Concernant le fréquence de la prise de drogue, 12,42% consomment de la drogue fréquemment et 64% des chômeurs se droguent fréquemment.
- 6% des personnes pensent que la drogue est " bonne ", 84% reconnaissent qu'elle est " mauvaise ", alors que 10% ne se prononcent pas.
- 67,39% ont déclaré leur préférence pour une consommation en privé, alors que 73% d'hommes ont plutôt privilégié celle en groupe.
- 53% des hommes et 40% des femmes se procurent la drogue en l'achetant sur le " marché ".
- 29% des chômeurs ont affirmé voler pour s'approvisionner et 17% ont pour source de financement de la drogue la revente de celle-ci.
- Ce sont les " problèmes " (non clairement identifiés) qui ont poussé 45% des chômeurs masculins et 44% des étudiantes à se droguer.
- 84% des personnes interrogées ont reconnu que la drogue est une très mauvaise chose contre 6% qui l'ont jugée bonne.
- 14% des chômeurs et 18% des étudiantes ont estimé que la drogue règle les problèmes des jeunes.
- 34% des cchômeurs et 15% des étudiants ont affirmé n'avoir jamais eu accès à des informations sur les dangers de la drogue.

Conclusion générale : La toxicomanie touche surtout les chômeurs, mais gagne de plus en plus les rangs de la gent féminine.

Note: - Selon le DG de l'ONDT (lundi 1er décembre 2008), il y a 60 000 toxicomanes recensés en Algérie , mais , selon lui, ce n'est là qu'une partie de l'iceberg...et si, au 30 septembre 2008, 18 tonnes de drogue ont été saisies ,on s'attend à un total de 23 tonnes à la fin de l'année 2008.

- Selon le DG de l'ONLDT (26 décembre 2010), entre 250 000 et 300 000 jeunes, âgés entre 12 et 35 ans , consomment de la drogue en Algérie, selon  une enquête nationale"..