Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Habitudes alimentaires

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 11-08-2012 17:27
Lu: 513 fois


SOCIETE - PRATIQUES - HABITUDES ALIMENTAIRES

Une enquête alimentaire menée par le ministère de la Santé, en collaboration avec l'Oms, et présentée fin décembre 2005 au Congrès de cardiologie, a révélé que la proportion d'individus qui consomment moins de 5 parts de fruits et légumes par jour pendant une semaine type est de 55,3% dont 55,7% chez les hommes et 54,9% chez les femmes. Cette consommation est de 45,7% en milieu urbain et de 62,1% en milieu rural .
La consommation des protéines est, en moyenne hebdomadaire, de 0,25 par jour, soit une fois par mois pour la viande de bœuf, de 1,33 jour pour la viande blanche, d'un jour par semaine pour le poisson, deux jours par semaine pour les œufs et de quatre jours par semaine pour les produits laitiers.
Quant au tabagisme, la prévalence déclarée est de 19,8%. Près d'une personne sur cinq parmi les 4 136 enquêtées âgées entre 25 et 64 ans consomment du tabac à fumer. Elle est de 39,1% chez les hommes et de 0,5% seulement chez les femmes. La consommation de tabac est la même quel que soit le milieu (19,6% en milieu urbain et 19,9% en milieu rural). L'âge médian de la consommation de la première cigarette est de 17 ans chez les hommes (17 en milieu urbain et 18 en milieu rural).
Le tabac sans fumée consommé traditionnellement en Algérie est le tabac à chiquer. La prévalence actuelle de la consommation de tabac sans fumée est de 10,4%. Elle est de 21% chez les hommes et de 0,4% chez les femmes. Cette consommation est de 9,4% chez les 24-34 ans, puis s'élève à 13,6% à l'âge de 45-54 ans pour atteindre 10,2% à l'âge de 55-64 ans. Cette consommation est plus importante en milieu rural (11,6%) par rapport au milieu urbain (8,5%).
Concernant les boissons alcoolisées, la prévalence de la consommation déclarée est de 6,2% . Elle est significativement plus élevée chez les hommes (12,1%) que chez les femmes (0,2%). Les hommes vivant en milieu rural consomment plus d'alcool que ceux vivant en milieu urbain (13,2% et 8,2%).