Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Travail

Very influent personnality


Kouadria Smain:

- Né à Ain Berda (Annaba), diplômé en électrotchnique , spécialité automatisme, ainsi que diplômé en communication et management, , recruté en 1982 en tant que responsable de la partie électrique  des hauts fourneaux de la SNS (Annaba/ El Hadjar), il s'essaya au sydicalisme en 1987. Il ralliera le mouvement de grève d'octobre 1988  et fait partie du conseil syndical de Sider, alors composé de communistes purs et durs, d'islamistes et de "nationalistes". Une cohabitation qui ne dura que jusqu'en 1992. En 1995, il reprend du service en tant que représentant des trvailleurs , en présidant notamment le Conseil de participation de SIDER et en faisant partie du Conseil d'administration de l'entrteprise. Il suit toutes les étapes qui mèneront à l'accord de partenariat avec l'indien ISPAT en 2005, et après , à  la fusion avec ARCELOR.Il compte mener son combat "avec l'équipe qui veile à ce que qu'auvcun acquis de ses camarades ne soit touvche"....même après l'expiration du contrat en vigueur qui lie l'Etat algérien au groupe Arcelor-Mittal.


Meriane Meziane :

- 50 ans  en 2008 , syndicaliste. Fondateur du Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (SNAPEST), qu'il a lancé à l'occasion d'un conflit social en janvier 2006, Meziane Meriane et son organisation ont des revendications qui portent sur la revalorisation des salaires et du métier d'enseignant. Auparavant, il était coordinateur national d'une autre organisation, le CNAPEST (Conseil national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique). Alors que les mouvements autonomes obtiennent rarement l'agrément du pouvoir, celui qu'il a créé a rapidement décroché la sienne, en 2007.


Salhi Soumia:

- 56 ans en 2009 (née en juillet 1953 à El Harrach/Alger) , elle poursuit des études en psychologie au sein de l'Université d'Alger après des études secondaires au lycée Ourida Meddad d'El Harrach. Animatrice du mouvement estudiantin, elle poursuit son activité syndicale au sein de l'entreprise nationale où elle travaille, (SNIC). Membre de la section syndicale de DIPROCHIM en 1994, elle devient membre de l'Union locale de Dar El Beida  puis, lors du 10è Congrès de l'UGTA en octobre 2000, elle est la seule femme élue à la commission exécutive nationale. En 2002, elle est élue présidente de la Commission des femmes travailleuses. Politiquement, elle est assez proche de l'extrême-gauche (OST).


Sidi Said Abdelmadjid:

- 59 ans en 2008 (né le 4 février 1949 à Ain El Hammam / Wilaya de Tizi Ouzou), il a succédé à Abdelkader Benhamouda dont il était l'adjoint, et qui avait été assassiné par les terroristes .Depuis, il cumule les mandats en tant que Secrétaire général de l'Union générale des Travailleurs algériens (UGTA). Il entame ainsi son troisième mandat mi- 2008.