Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Histoire

Very influent personnality


Vip - Drif Zohra:

HISTOIRE - VIP - DRIF ZOHRA

Née en 1937, originaire de Tiaret , elle termine ses études au lycée Fromentin, d'Alger. Pour son engagement dans la lutte armée de libération  nationale, elle est arrêtée (avec Yacef Saâdi) lors de la "Bataille d'Alger" . 

 Députée en 1962, enseignante de droit à la faculté d'Alger jusqu'en 1968 , année où elle s'inscrit au barreau d'Alger.

Elle épouse Rabah Bitat après l'indépendance. Vice-présidente du Conseil de la nation et auteur d'un ouvrage (en 1960)

Toujours à l"'avant-garde dans le mouvement en faveur de la promotion des femmes

Se fait remarquer lorsque participant au débat organisé à Marseille (France)  par l'hebdomadaire français Marianne et le quotidien algérien El Khabar sur "La guerre d'Algérie, 50 ans parès", elle affronte les attaques de Bernard Henry-Lévy (philosophe français, juif originaire d'Algérie) ....en défendant , arguments à l'appui (voir texte publié in El Moudjahid du lundi 2 avril 2012) la guerre d'indépendance menée . Pour elle, il y a une vérité à faire briller: La vérité sur la nature hideuse d'injustice du système colonial..et la guerre de libération menée est une guerre juste, légitime

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  Née à Tiaret en 1937, moudjahida engagée très tôt et pleinement  dans la lutte de libération nationale (Zone autonome d’Alger)   , député au sein de la première Assemblée nationale, épouse de (feu) Rabah Bitat, enseignante à la Faculté de droit, puis avocate, enfin  membre du Conseil de la nation dont elle fut vice-présidente, elle est l’auteure, en 2013,  de mémoires sur son combat pour la liberté . A travers son œuvre , c’est tout le combat de toutes les « Djamilate » qui est décrit et glorifié.

VIP 2013, n°2 (www.almanach-dz.com)

 


Harbi Mohamed:

-77 ans en 2010. Né le 16 juin 1933 à El Harrouch (wilaya de Skikda), Mohamed Harbi a adhéré au PPA à l'âge de 15 ans. Depuis, son parcours le mènera à diverses responsabilités au sein du FLN et du GPRA, mais aussi en prison (5 ans sans jugement), en résidence surveillée ( Il dirigeait l'hebdomadaire Révolution africaine de 1963 à 1964 et il est arrêté pour cause de fondation , avec d'autres, de l'organisation de la résistance populaire (ORP) opposée au coup d'Etét de H. Boumediène du 19 juin 1965), puis en exil à partir de 1973 où il commencera à publier de nombreux ouvrages sur l'Algérie, le Mouvement national, la lutte de libération nationale. .....

Combattant, journaliste, historien, c'est un intellectuel du plus pur style et sa démarche scientifique en recherche historique fait , de ses ouvrages,  des documents de réfénece incontournables.qui ont modifié les angles d'appréhension de l'histoire du FLN et ouvrir des possibilités insoupçonnées aux  chercheurs.


Stora Benjamin:

HISTOIRE - VIP  -STORA BENJAMIN

-  Benjamin Stora , 60 ans, est, peut-être, avec Mohamed Harbi,  l'historien de l'Algérie qui "affiche" , le plus, "complet" à chacun de ses passages en Algérie , pour donner uine conférence sur le mouvement national ou sur la lutte de libération nationale ou pour présenter un de ses livres.

Né à Constantine en 1950, docteur en histoire de l'EFSS de Paris en 1978, il publie , en 1999, un de ses premioersv ouvrages : 'Les 100 Portes du Maghreb". Docteur en sociologie en 2004, il publie en 2009 , aux Editions Sédia d'Alger (reédition) "Le mystère De Gaulle. Son choix pour l'Algérie". Et, en 2010, chez Calmann-Levy, "Mitterand et la guerre d'Algérie" .Entre-temps , il avait publié plusieurs qutres pouvrages  avec Gilbert Meynier ou avec Mohamed Harbi.

Toujours très bien reçu en Algérie parce "qu'il fait un travail d'honnête historien" quel que soit le sujet, ses prises de position sur l'histoitre coloniale  et l'immigration "le rendent sympathique". Il  fait donc désormais autorité dans son domaine et "il sait parler au public".

- Lundi 4 août 2014, il est nommé Directeur du Musée français de l'immigration


Yacef Saâdi:

- 80 ans en 2008 (né le 20 janvier 1928 à Alger), héros de la Bataille d'Alger, durant la guerre de libération nationale (il a été chef de la branche militaire de la zone autonome d'Alger en 1956-1957 avant d'être arrêté) , il est , depuis 2000, membre du Conseil de la nation (membre désigné)  et il consacre une bonne partie de son temps à expliquer aux écoliers et aux lycéens le sens du combat mené pour libérer le pays de l'occupation coloniale, à travers le film qu'il a produit , avec comme réalisateur Gillo Pontecorvo,  en 1965, La bataille d'Alger (dans lequel il jouait son propre rôle), film qui avait onbtenu le Lion d'or à Venise . iI a publié plusieurs ouvrages sur son combat.