Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Eclipse solaire

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 05-11-2013 13:09
Lu: 656 fois


SCIENCES - ESPACE - ECLIPSE SOLAIRE

Une éclipse solaire partielle a débuté mercredi 29 mars 2006 à 10h 10mn à Alger (heure locale ) et s'est terminée à 12h 22mn après avoir atteint un maximum de partialité de 51% à 11h 15mn (79% à Tamanrasset et 83% à Djanet).
Cette éclipse n'a pas été marquée par une baisse importante de luminosité mais son opbservation a nécessité, évidemment, l'utilisation de lunettes spéciales éclipse.
Une équipe de scientifiques du Craag ainsi qu'une " caravane algérienne de fraternité et de la science " (sur l'initiative du club constantinois d'astronomie Sirius composée de 45 scientifiques et spécialistes en physique et astrophysique venus de cinq Universités ) se sont déplacées en Libye pour observer cette éclipse solaire qui a été totale dans ce pays avec une durée de 7 mn d'obscurité .
Les éclipses solaires partielles se produisent lorsque la lune, dans sa rotation autour de la terre, vient s'interposer entre la terre et le soleil, projetant ainsi une ombre sur une bande du globe terrestre. Plusieurs éclipses solaires sont prévues en Algérie dans les années à venir : Ainsi, une éclipse partielle sera observée le 4 janvier 2011, une éclipse totale se produira le 2 août 2027 tandis qu'une autre annulaire aura lieu le 1er juin 2030.

Note : -Lundi 3 octobre 2005 (jour de la nuit du Doute du Ramadhan) a eu lieu une éclipse annulaire totale en Algérie (bande étroite passant par Alger, Tizi Ouzou et Batna). Elle a débuté à 8h 44mn et a atteint son apogée à 10h30mn (phase d'annularité de 3mn 48s). Cette éclipse a été totale à Alger (96,6%) mais, hélas, non visible à cause du mauvais temps et d'un ciel très couvert et bas, comme d'ailleurs dans beaucoup d'autres régions du pays concernées. Par contre, elle a été très visible surtout à Batna (97,2% pour une phase de 4mn 9,6s) et un peu à Constantine (94,6%).
La dernière éclipse annulaire partielle qu'a connue l'Algérie remonte à 1984 et celle totale date de 1905.

- Mardi 4 janvier 2011 a eu lieu une éclipse solaire partielle à partir de 7h 48 et atteignant son maximum à 8h55. Trois autres éclipses solaires sont attendues en 2011, mais elles ne seront pas visibles en Algérie. 
- Il existe deux types d'éclipses centrales : les éclipses totales, lorsque le diamètre apparent de la Lune est plus grand ou égal que le diamètre apparent du Soleil, et les éclipses annulaires lorsque le diamètre apparent de la Lune est plus petit que celui du Soleil.

Dimanche 3 novembre 2013, une éclipse solaire partielle a touché l’Algérie, Au niveau de la capitale, Alger, l'éclipse a eu  lieu entre 13h15 et 14h36. Son maximum — représentant 10% d'occultation du soleil — s’est produit à 13h56. Le degré  d'assombrissement a été alors de 3,86%.
L'éclipse a été plus visible à l'extrême Sud du pays, mais tout en étant toujours partielle. A Tamanrasset,, l’éclipse partielle a débuté à 13h00 et a fini  à 15h30, avec un maximum  d'occultation de 37,8% à 14h18 et un taux d'assombrissement de 26,34%.          
Selon la définition de l’encyclopédie libre, Wikipédia, une éclipse solaire (ou plus exactement une occultation solaire) se produit lorsque la lune se place devant le soleil, occultant totalement ou partiellement l'image du Soleil depuis la Terre. Cette configuration peut se produire uniquement durant la nouvelle lune, quand le soleil et la lune sont en conjonction par rapport à la Terre.
Dans des époques reculées, mais aussi dans certaines cultures actuelles, il est attribué aux éclipses solaires des propriétés mystiques. Les éclipses solaires peuvent être effrayantes pour des personnes ignorant la nature relativement inoffensive de ce phénomène astronomique. En effet, le Soleil disparaît soudainement au cours de la journée et le ciel s'obscurcit en quelques minutes.
Il y a 4 types d'éclipses solaires. Ces types se déclinent comme suit :
L’éclipse totale se produit lorsque le Soleil est complètement occulté par la Lune. Le disque solaire intensément lumineux est remplacé par une silhouette lunaire noire, et la majeure partie de la couronne solaire est visible. Durant toute l'éclipse, la totalité est observable uniquement sur une bonne partie de l'étroit parcours de l'ombre sur la surface de la Terre.
L’éclipse annulaire se produit quand le Soleil et la Lune sont parfaitement alignés avec la Terre (c'est aussi une éclipse « centrale »), mais que la taille apparente de la Lune est légèrement inférieure à celle du Soleil. C'est-à-dire que le Soleil apparaît comme un anneau très brillant entourant le disque lunaire.
L’éclipse hybride, appelée aussi éclipse annulaire-totale ou éclipse mixte est l'état intermédiaire entre une éclipse totale et une éclipse annulaire. C'est une sorte de mélange ou de transition, entre les deux.
Enfin, l’éclipse partielle,se produit lorsque le soleil et la lune ne sont pas parfaitement alignés et que la lune n'occulte qu'en partie le Soleil. Ce phénomène peut être généralement observé sur une grande partie de la Terre, en dehors de la bande d'ombre d'une éclipse totale ou d'une éclipse annulaire.
En fait, on appelle «éclipse partielle» une éclipse qui ne présente sur Terre que les phases partielles. Elle se produit lorsque l'alignement Soleil-Lune passe au «nord du pôle Nord» ou au «sud du pôle Sud». La zone partielle peut concerner les zones polaires et tempérées, mais pas tropicales,.