Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Eclipse annulaire

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:47
Lu: 679 fois


Après l'éclipse du 11 août 1999 et en attendant celle du 2 août 2027, l'Algérie a connu le lundi 3 octobre 2005, à Alger, à 8h 44 mn (heure locale) une éclipse annulaire. Le Soleil a été caché à 96,6% durant une phase d'annularité de 3mn 48 s . L'éclipse a atteint son apogée à 10h 07 mn. La Lune s'est ainsi positionnée entre le Soleil et la Terre, voilant la lumière du Soleil dont le diamètre apparent a été supérieur à celui de la Lune. La Lune n'a pas occulté entièrement le Soleil. Elle a produit une éclipse annulaire, où la partie visible du Soleil a pris le forme d'un anneau.
La wilaya de Tizi-Ouzou a enregistré la plus importante grandeur d'éclipse où le soleil a été caché à 97,4% pendant plus de 4 mn, suivie de Batna à 97,2% et Sétif avec une grandeur d'éclipse de 96,9% d'une durée d'annularité de 3mn 59 s.
Cette éclipse annulaire, le long d'une bande étroite passant par Alger, Tizi-Ouzou et Batna, a été partielle dans le reste du pays avec une phase plus importante à proximité de la bande d'annularité.
L'éclipse a débuté sur l'Océan Atlantique, en traversant la Portugal et l'Espagne, puis l'Algérie, la Tunisie, la Libye, le Tchad, le Soudan, l'Ethiopie, le Kenya, la Somalie et s'est terminée dans l'Océan Indien. Sur l'Europe, l'Asie occidentale, le Moyen-Orient, l'Inde et une majeure partie de l'Afrique, l'éclipse a été partielle.
A noter que les très mauvaise conditions météorologiques à Alger, à Constantine et à Tizi-Ouzou n'ont pas permis d'observer l'éclipse. Seule Batna a réuni de très bonnes conditions. De plus, l'absence totale de lunettes de protection spéciale n'a pas permis d'observer en toute sécurité la spectacle naturel.