Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Centres de recherche

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 13-10-2011 11:24
Lu: 719 fois


SCIENCES - RECHERCHE SCIENTIFIQUE - CENTRES DE RECHERCHE

 

Début 2004, sur le plan national, on comptait 48 centres de recherche affiliés au ministère de la Recherche scientifique et 28 dépendant d'autres départements.
L'Algérie possède 3 Agences nationales, dont une Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (Anvredet), en plus de 543 laboratoires au niveau des Universités (600 au total national).
Les projets de recherche en application (début 2004), sont au nombre de 2 993 dont 1 176 projets dans le cadre des programmes nationaux de recherche et 1 817 dans le cadre de la recherche universitaire.
Les budgets alloués à ce secteur proviennent du Fonds national de la recherche (5 milliards de dinars par année et 23 milliards de 1999 à 2002). Le deuxième budget provient du Plan de soutien à la relance économique datant de 2001 ( 12,38 milliards de dinars dont 6,4 pour le projet des Ntic ; 2,5 pour les technologies spatiales; 1,7 pour Alsat II; 2,08 pour le développement des petits satellites ; 0,4 pour la promotion de la branche biotechnique avec la création d'un centre à Constantine; 3,1 distribués à 12 programmes nationaux de recherche dont l'agriculture, l'alimentation, les ressources en eau, l'énergie nucléaire, la santé…).
Au niveau d'Alger, il y a 32 laboratoires (regroupant 679 chercheurs sur les 4 000 existants).
Le budget alloué au secteur de la recherche scientifique est de 0,4% du Pib, l'idéal pour les spécialistes étant d'arriver à 1% en la matière (Loi de Finances 2005).


Notes : - Le secteur de la Recherche scientifique et le Développement technologique (Rsdt) compte (en 2006) 13 500 enseignants universitaires exerçant dans les laboratoires de recherche, soit 50% du corps enseignant (60% prévus en 2010). Un quart des personnes activant dans les centres et unités de recherche sont des chercheurs algériens installés à l'étranger et près de 2 000 chercheurs permanents exercent dans ces structures.
On compte 639 laboratoires répartis sur 8 grands domaines.
On a recensé 3 740 publications internationales et 2 137 nationales, 8 242 communicatiions internationales et 2 137 nationales et 15 brevets (Conférence de presse de Mme Houria Rebbah, directrice au Mesrs, lundi 26 mars 2007).

- A la rentrée universitaire 2011-2012 , on compte, 2 577 programmes nationaux de recherche (sur 4 023 évalués) . L'Algérie ne compte que 22 000 chercheurs et donc 600 scientifiques pour un million d'ahhabitants, soit la moitié du ratio mondial moyen