Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Cancer du sein

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 14-11-2011 11:43
Lu: 541 fois


SANTE - MALADIE - CANCER DU SEIN

- Première cause de décès chez la femme en Algérie, le cancer du sein est en nette progression passant de 9,6 cas pour 100 000 habitants en 2003 à 19,44 cas pour 100 000 habitants en 2005.
Selon une étude multicentrique de 2005, portant sur un échantillon de 4 892 patientes, il est révélé que les 2/3 des femmes atteintes du cancer ont moins de 50 ans et 22% ont moins de 40 ans.
L'âge moyen des patientes se situe autour de 48,3 ans. En revanche,le cancer du sein semble épargner les femmes ménopausées.
Les 2/3 des femmes atteintes de cancer du sein sont en activité génitale et 49,10% pratiquent la contraception.
Il est en outre révélé que la moitié des femmes (50%) consultent dans les premiers mois de l'apparition du nodule et 50% après les trois mois.
S'agissant de l'épidémiologie de la pathologie, le nord du pays vient en tête avec 71%, avec 44,36% dans la Capitale, l'Ouest (26%) , l'Est (15,96%) et le Sud (8,96%).
D'origine multiple, le cancer du sein est surtout favorisé par le changement alimentaire et le stress quotidien, selon des spécialistes (Symposium d'oncologie médicale, Alger 27 juillet 2006).
Le refus de l'allaitement et le mariage tardif sont également parmi les facteurs favorisants .
Le cancer du sein peut être également d'origine familiale entre 8% et 10% des cas, ou associé à la grossesse dans 1,6% des cas.
Entre 1994 et 2004, 78% des patientes ont suivi un traitement radical, 5 695 ont été opérées et 52% ont bénéficié de la reconstruction mammaire.
Pathologie lourde, le cancer du sein est vécu par beaucoup de femmes, surtout jeunes, comme une maladie handicapante et honteuse.

Notes: - Une étude  -menée dans 31 pays dont l'Algérie, où seule la région de Sétif a été étudiée -  publiée jeudi 18 juillet 2008 dans la revue britannique The Lancet Oncology...montre que , dans la région des Hauts Plateaux, les taux de survie à cinq ans sont de 11,4% pour le cancer du colon pour les hommes et 38,8% pour le cancer du sein (79,8% en France).

- Le cancer du sein est la première cause de mortalité des femmes algériennes. En 2008, seulement , entre 5 000 et 7 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués.