Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Métro d’Alger

Date de création: 11-05-2008 12:38
Dernière mise à jour: 11-05-2008 12:38
Lu: 867 fois


Le Métro d'Alger est un projet (en cours de rélisation) qui s'étend sur une distance de 43,5 kms pour trois lignes comprenant dans leur globalité quarante stations. Il a été lancé au début des années 80 par l'inauguration d'une galerie de reconnaissance géotechnique en 1982. Mais il a longtemps tardé à démarrer effectivement.
La première ligne couvre une distance de 12,5 kms allant de Hai El Badr, situé à Bab Ezzouar, jusqu'à Oued Koriche. La deuxième ligne est d'une longueur de 21 km reliant la Grande-Poste à Bab Ezzour.

La troisième ligne est d'une longueur de 10 km, raccordant Hussein Dey à Birkhadem.
Outre le manque de moyens financiers et l'inexpérience des entreprises nationales chargées du projet qui ont bloqué l'avancement des travaux, la situation sécuritaire avait contribué au ralentissement , voire à l'arrêt des complet du chantier. Un ralentissement inhérent à l'interdiction de l'utilisation des explosifs et ce, jusqu'à la fin de l'année 1997. L'utilisation de la dynamite à raison d'une fois par semaine a été autorisée à partir de 1998. Puis, au cours de l'année 2000, les sociétés chargées des travaux (Cosider, Genisider, Inerga.) ont eu l'autorisation d'utiliser les explosifs trois fois par semaine…, une fréquence malgré tout insuffisante.
Autre problème entravant l'avancement des travaux :l’ instabilité du terrain (ex: à hauteur de l'hôpital Mustapha Pacha), les expropriations (notamment au quartier El Hamma)….
En 2005, la première ligne Tafourah-Grande Poste et Hai El Badr (Hussein Dey) , longue de 9,1 kms et comprenant 10 stations était, enfin , en voie d'achèvement et, en septembre, l'entreprise Siemens-France (qui dirige un consortium comprenant des sociétés françaises) remporte , pour 301 millions d'euros et 4 milliards de dinars, le marché pour l'équiper et l'aménager : mise en œuvre d'un service intégral (dans un délai de 36 mois). La ligne est conçue pour transporter 41 000 voyageurs par heure et par sens. La rame sera composée de six voitures. Elle transportera 1230 voyageurs et roulera à 30 kms/h. Le parc prévu pour cette première ligne est de 12 rames.