Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Rougeole

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:47
Lu: 540 fois


Durant une première période post-indépendance, la rougeole a tué des milliers d'enfants âgés de moins d'une année. Cette maladie constituait plus de 50% des décès.
La deuxième période se situe entre 1985 et 1997. Elle est caractérisée par l'institution de la vaccination obligatoire à partir de 9 mois. Cette mesure a eu un impact certain aussi bien sur le taux de mortalité par la rougeole que sur le taux de morbidité. Cependant, on a noté, à partir des années 90, une recrudescence de la morbidité avec des flambées épidémiques chez les enfants d'âge scolaire .
L'amélioration de la vaccination de routine, l'organisation de la campagne nationale de vaccination en 1996, l'introduction d'une dose à la rentrée scolaire (6 ans), conformément au nouveau calendrier vaccinal 1997, ont permis une baisse de la morbidité et de la mortalité déclarées. Sur 9 499 cas déclarés en 1995, on comptait 61 décès; par contre, sur 19 573 cas déclarés en 1997, on dénombrait 12 décès. En revanche, sur 3 301 cas déclarés en 1998, on ne comptait aucun cas de décès.
La dernière étape qui se continue de nos jours démarre en 2001. La période a été caractérisée par l'instauration de stratégies de vaccination antirougeoleuses adoptées dans l'objectif d'éliminer la rougeole. Plus aucun cas de rougeole n'a été déclaré, sauf en 2003 qui a vu le décès de 9 cas, suite à la rougeole…des décès s'expliquant par le fait que la maladie est intervenue sur un terrain fragile, 50% des victimes étant des nomades.
Le vaccin contre la rougeole concerne les enfants de moins d'un an (1ère dose) et les enfants âgés de 6 ans (2ème dose).
Note: - L'incidence de la rougeole est passée de 34,9% en 1994 à 10,5% en 2004.