Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Cécité

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 15-03-2014 15:46
Lu: 591 fois


SANTE - MALADIE - CÉCITÉ

- Le plan "Vision 2020, le droit à la vue", présenté par l'Oms en janvier 2005, avance, pour l'Algérie, un nombre de cas de handicapés visuels (sur la base du dernier RGPH 1998 qui donnait le chiffre de 142 967 parmi les ménages ordinaires ) estimé , pour 2004, à 157 000 dont 92 000 hommes et 65 000 femmes. En 2005, le nombre de handicapés visuels serait de 150 000 cas.  En janvier 2009, la Société algérienne d'ophtalmologie avancait le chiffre de 30 000 non-voyants.Un autre chiffre est avncé par un spécialiste : 62 000.
Selon l'Oms, il y a , dans le monde , 180 millions de gens qui souffrent de handicap visuel et près de 45 millions sont aveugles et ne peuvent se déplacer sans aide.Plus de 50% des 45 millions souffrent de cataracte, 5,2 millions du glaucome et 2 millions de la rétinophatie diabétique.


Notes: - Lors du 22è Congrès national d'ophtalmologie (décembre 2005), on a appris qu'il y avait près de 2 millions de strabiques et que 30 000 bébés naissent avec le strabisme, que 1 500 à 2 000 malades attendent une greffe de la cornée (alors que 2 200 corps sont admis chaque année à la morgue de l'hôpital Mustapha) et que l'uvéite (inflammation de l'œil), si elle n'est pas traitée durant les cinq années après sa détection, entraîne pour 50% des cas le perte de vue.


- Lors du 23è séminaire de l'Association algérienne d'ophtalmologie, à Alger, on a appris que l'Algérie, avec deux cas de cécité pour 1 000 habitants, vient juste après les pays développés qui enregistrent un cas de cécité pour chaque 1 000 habitants, tandis que les pays en développement recensent de 4 à 10 cas pour 1 000 habitants

- Selon la Société algérienne d'ophtalmologie (janvier 2009) , il y aurait entre 350 000 et 500 000 glaucomeux , mais ce chiffre reste loin de la réalité. Et, selon le Pr Hartani (1ère journée nationale de la Société algérienne de glaucome, 4 octobre 2009) , le glaucome touche entre 380 000 à 450 000 Algériens. La maladie concerne près de 4,6% de la population algériene âgés de plus de 40 ans avec une forte prévalence au sud du pays...et 55% des glaucomateux dépistés ignorent leur maladie.

- Les personnes à la peau brune  foncée et noire sont "génétiquement" les plus exposées au glaucome et cela est valable de par le monde entier , ce qui explique le nombre de glaucomateux dans le sud algérien . Les gros facteurs de risque consistent notamment en l'hypertonie oculaire (tension du nerf optique) et la consanguinité familiale.

- L'Algérie a réalisé en mars-mai 2008 une enquête nationale sur la situation des maladies oculaires cécitantes ( échantillon de 22 181 personnes âgées de 40 ans et plus ) dont les résultats ont  révélé une prédominance de la cataracte, entre 1 200 000 à 1 300 000 cas, chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Vient, en deuxième place, le glaucome avec un chiffre qui dépasse les 380 000 cas. Ensuite, les personnes atteintes de la dégénerescence maculaire (Dlma) qui sont estimées entre 160 000 et 200 000 cas ( 396 800 , d'après une enquête réalisée en 2009, selon le Pr Mohamed Tahar Nouri, 25 juin 2011) . Quant à la rétinopathie diabétique, le chiffre s'élève à plus de 190 000 cas recensés à travers le territoire national.

- Selon la Société algérienne du glaucome (SAG)  ( journée scientifique , 12 novembre 2011, Alger) il y a  entre 450 000 et 500 000 glaucomateux en Algérie.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------