Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Maep

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:30
Lu: 597 fois


Maep : Mécanisme africain d'évaluation par les pairs
Il a été créé le 9 mars 2003 à Abuja (Nigéria) et l'Algérie y adhère immédiatement
20-21 novembre 2004 : Alger abrite le premier séminaire africain de présentation, d'explication et de vulgarisation du Maep
12 mars 2005 : Installation de la Commission nationale (Algérie) sur la gouvernance (Cng), composée de représentants des institutions de l'Etat, des acteurs économiques et sociaux, des Organisations non gouvernementales et de la société civile. Au total, 99 membres. Elle est chargée de l'élaboration du projet du rapport d'auto-évaluation et du programme préliminaire d'action dans les domaines de la démocratie , de la bonne gouvernance politique et d'entreprises, ainsi que du développement social et économique. La commission est présidée par Fatima-Zohra Karadja.
23-25 juillet 2005 : Visite en Algérie de la " mission d'appui " du Maep, conduite par Marie-Angélique Savané. Le 23, est signé, à Alger, un mémorandum d'entente entre le gouvernement algérien et le panel des éminentes personnalités du Maep, marquant le lancement officiel du processus d'évaluation en Algérie.
Août 2005 : Lancement du processus de préparation de l'auto-évaluation par la Cng.
31 novembre -1er décembre 2005 : Rencontre Cng-gouvernement pour l'audition de 13 membres du gouvernement sur les activités qu'ils mènent dans leurs secteurs respectifs.
10 novembre -5 décembre 2006 : Une délégation de 24 membres du Maep effectue une mission d'évaluation en Algérie, conduite par Marie-Angélique Savané. La mission rencontre les responsables des différentes institutions nationales, les partis politiques et des Ong et visite onze wilayate du pays.
Janvier-Février 2007 : Des instituts et universités spécialisés effectuent des enquêtes et des sondages d'opinion portant sur la gouvernance qui doivent enrichir le rapport d'auto-évaluation.
3-14 mars 2007 : L'équipe du Maep effectue une mission complémentaire en Algérie au cours de laquelle lui sont remis le rapport d'auto-évaluation et l'esquisse du programme national d'action 2007-2009 en matière de gouvernance.
30 juin - 1er juillet 2007 : Le 7ème Forum du Maep étudie le " dossier Algérie " au niveau des chefs d'Etat, réunis à Accra (Ghana).

Extrait du rapport d'auto-évaluation présenté 1er juillet 2007 à Accra (recommandations et programmes d'action) :
Engagements : Conduire à terme les réformes institutionelles, politiques et économiques/Retour progressif à la paix et à la stabilité/ Politique de réconciliation nationale/ Développement des ressources humaines grâce à la pérennité de l'éducation et de la santé/ Développement des immenses ressources naturelles, en particulier des ressources en hydrocarbures/ Réalisation de la plupart des objectifs du millénaire pour le développement (Omd) et la capacité permettant de répondre aux engagements arrêtés pour 2015/ Une nation à espérance de vie élevée/ Une solide et prudente gestion des ressources financières/ Le Fonds de régulation des recettes des hydrocarbures/ L'autonomie de décision dans le choix de financement des programmes de développement/ L'engagement de l'Algérie dans les causes de l'Afrique et du Maghreb par une diplomatie active et clairvoyante/ Une presse privée vibrante/ Une société civile émergente/ Un grand nombre d'universités : 60 établissemets universitaires répartis sur 41 wilayas.
Défis : La réforme et la modernisation de l'Etat/ L'égalité entre les genres et les pesanteurs socio-culturelles/ Le chômage des jeunes/ La question de l'environnement et les déséquilibures régionaux/L'élargissement de la base de la croissance et la diversification des secteurs économiques/ La maîtrise de l'inflation/La responsabilisation des acteurs sociaux et économiques/La consolidation de la réconciliation nationale et de la paix/ La lutte contre la corruption/ L'accélération des réformes structurelles/L'adéquation formation-emploi.