Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Aide arabe

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 07-08-2011 17:47
Lu: 643 fois


RELATIONS INTERNATIONALES - PALESTINE - AIDE ARABE

L'Algérie figure parmi les pays arabes qui s'acquittent régulièrement de leurs quote-parts aussi bien pour leur soutien à l'Autorité palestinienne qu'à destination des fonds d'Al Qods et d'Al Aqsa.
Le Sommet arabe d'Alger avait fixé cette aide à 55 millions de dollars par mois répartis entre l'ensemble des pays arabes selon le taux de leurs contributions au budget de la Ligue des Etats arabes. Les pays arabes se doivent de payer entièrement ou partiellement leurs contributions avant la tenue du sommet de Khartoum prévu pour fin mars 2006.
L'aide financière octroyée aux Palestiniens entre avril et septembre 2005 s'est élevée à 124 millions de dollars dont 52,8 versés par l'Algérie, 40 par le Koweit, 30,8 par l'Arabie Saoudite et un million de dollars seulement par l'Egypte, tandis que le reste des pays arabes n'ont apporté aucune aide durant la même période, selon un rapport de la Ligue arabe.
Depuis le sommet de Beyrouth en 2002, et jusqu'à septembre 2005, les fonds dont l'Autorité palestinienne a bénéficié sont de l'ordre de 634 millions de dollars (sur les quelque 2 milliards de dollars attendus). L'Arabie Saoudite s'est acquittée d'un montant de 267 millions de dollars, suivie par l'Algérie avec 267 millions de dollars, le Koweit avec 86 millions, les Emirats arabes unis avec 43, le Qatar 24, la Libye 27, l'Egypte 11, et l'Irak 9 millions environ. Les autres n'ont rien versé de leur quote-part estimée à quelque 20 millions de dollars.
Concernant les ressources du fonds d'Al Aqsa estimées à 800 millions de dollars et celles de l'Intifada d'Al Qods qui s'élèvent à 200 millions de dollars gérées par la Banque islamique de développement, les aides apportées ont atteint 681 millions de dollars dont 30 millions versés par l'Algérie (Arabie Saoudite: 250, Koweit: 150, Emirats arabes unis: 135, Qatar: 50, Egypte: 30) .
L'Algérie a versé 9,7 millions de dollars de sa quote-part dans l'aide supplémentaire adoptée par le sommet de Beyrouth et fixée à 150 millions de dollars destinés aux deux fonds palestiniens . 80 millions de dollars de cette enveloppe ont déjà été versés par les pays arabes.
Notes: - Le samedi 29 mars 2008, lors de la tenue du 20è Sommet de souverains et chefs d'Etat arabes à Damas, l'Algérie a remis à l'Autorité palestinienne, pour le Fonds d'aide, 62,8 millions de dollars.

- Le rapport annuel sur le Fonds d'Al Aqsa de la Banque islamique de développement (BID) 2009-2010 destiné à soutenir l'économie palestinienne,  publié début août 2010 indique que le gouvernement algérien a contribué financièrement  pour 33,616 millions de dollars. Outre une contribution de 24 millions de dollars depuis la création du Fonds en 2000, l'Algérie a également contribué avec 9,616 millions de dollars , lors du sommet de Beyrouth en 2002.

L'Algérie arrive en cinquième position des pays arabes qui financent le Fonds d'Al Aqsa, après l'Arabie saoudite (216,8 m USD), les Emirats arabes unis (115,8 m USD), le Koweit (136,8 m USD) et le Qatar (42,4 m USD)....Autres pays: Egypte (26,4), Syrie (11,05), Yémen (10,7), Oman (10,4), Bahrein (3,6), Maroc (2,4), Jordanie (1,6), Soudan (1,57).

Treize (13) pays arabes sur vingt-deux (22) financent le fonds d'Al Aqsa.

Le Fonds totalise 948,87 millions de dollars , dont 613,41 millions en fonds propres et 345,15 millions issus des partenaires.

- Au 4 juillet 2011, l'Algérie et deux autres pays arabes (les Emirats arabes unis et Oman)  étaient les euls pays de la Ligue arabe qui  se sont acquittés de leur contribution financière au Fonds de soutien du budget de l'Autorité palestinienne