Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Soutien financier européen

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 14-11-2011 09:53
Lu: 569 fois


RELATIONS INTERNATIONALES - UNION EUROPEENNE - SOUTIEN FINANCIER EUROPEEN

 

Selon la Commision européenne (26 novembre 2005), l'Algérie a bénéficié, en 2005, d'une aide de 40 millions d'euros au titre du soutien que la Commission aura apportée aux pays méditerranéens .
Cette aide fournie porte sur le développement du secteur de l'eau (20 millions d'euros) et sur la modernisation de la police des frontières (10 millions d'euros) et, dans le prolongement de la réussite d'un projet précédent, un nouveau soutien à la société civile (10 millions d'euros) en finançant plus de 150 projets proposés par des Ong locales.
L'aide fournie par la Commission européenne aux partenaires méditerranéens dépassera les 850 millions d'euros en 2005 et vient s'ajouter aux prêts qui sont accordés chaque année pour environ 2 milliards d'euros.
Les principaux bénéficiaires sont : le Maroc (135 millions d'euros), l'Egypte (110), la Tunisie (118), la Jordanie (58), le Liban (27), la Syrie (22), la Cisjordanie et la bande de Ghaza (121 millions d'euros).
Depuis 1995, l'Union européenne fournit de l'aide aux pays méditerranéens dans le cadre du programme Meda. Entre 1995 et 2006, les subventions accordées représentent quelque 9 milliards d'euros. Parallèlement, la Bei a accordé des prêts aux pays de la région pour un montant total de 11 milliards d'euros.
Mardi 24 avril 2007, un mémorandum relatif au programme indicatif national pour la période 2007-2013 était signé à Luxembourg. L'Algérie doit bénéficier d'un financement européen de 220 millions d'euros pour soutenir des projets de diversification économique, des programmes sociaux et de formation universitaire convenus entre les deux parties sur la base du programme du gouvernement algérien.Ce programme entre dans le cadre du nouvel instrument de financement de la coopération et de partenariat qui remplace les programmes Meda à partir de l'année 2007.

NOTE : - Il existe, à Alger, une unité de gestion du programme d'appui à la mise en oeuvre de l'accord d'association (UGP3A) . Le  bilan présenté début octobre  2011, pour la période 2009-2011, a porté sur des jumelages institutionnels (5 au titre de la première phase du programme P3A1) , des missions TAIEX (missions d'Assistance technique et d'échange d'informations: 30 opérations prévues et 29 réalisées), des séminaires et des ateliers , ainsi que des actions de communication et de visibilité .