Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Visas d'entrée en France

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 06-04-2013 14:21
Lu: 661 fois


RELATIONS INTERNATIONALES - FRANCE - VISAS D'ENTREE EN FRANCE

Le nombre de visas d'entrée en France délivrés pour les ressortissants algériens est estimé à environ 180 000 par an, depuis l'an 2000.
57 000 en 1997, 145 000 en 1999, 175 634 en 2002 et 189 578 en 2003. Ici, 4000 visas ont été octroyés dans le cadre de "Djazair 2003" et 7300 pour les étudiants (contre 1000 en 1999).
Notes : - Depuis le 1er mai 2006, le Consulat de France à Alger a installé un service téléphonique grâce auquel le délai de délivrance de visas est " ramené à une vingtaine de jours , en moyenne ".
- En 2005, la France a délivré 150 000 visas à des Algériens sur une demande globale de 250 000.
- Les deux consulats algériens, Annaba d'abord, puis Alger, détiennent le record des refus de visa par rapport à tous les consulats français dans le monde, selon des chiffres rendus publics le 2 juillet 2007, par une commission d'enquête du Sénat français. Au niveau des demandes, sur les 31 plus grands postes consulaires français, Annaba détient le record de refus de visa, 47,98% des 53 181 demandes étant refusées. Alger se classe 2ème poste français à l'étranger avec 43,98% des refus de 159 348 demandes formulées. Conakry vient en troisième position (40,02%) suivie d'Agadir (27,97%). A noter, aussi, que l'Algérie détient le plus fort taux d'erreurs dans la délivrance des visas, suivie par la Côte d'Ivoire et le Maroc.

-Depuis le jeudi 20 juillet 2006, il y a de nouveaux numéros téléphoniques en service :
Ambassade de France en Algérie : 021 98 17 17
Consulat général de France à Alger : 021 98 15 05 (nos 1573 pour les renseignements visas et 1579 pour les rendez vous)

- A partir de fin août 2008, de nouvelles mesures pour le dépôt des demandes de visa à court terme ont été prises, afin de réduire les délais de traitement des demandes.

- Selon le Consul général de France à Alger , Michel Dejaegher  ( Conféence de presse, mercredi 7 décembre 2011)  , le taux de refus de visas pour la France a baissé de 6% en 2011. Seulement 21,77% des demandes de visa formulées par les Alégriens ont reçu des réponses négatives depuis janvier, contre 27,84% en 2010, à la même période .

De janvier à octobre 2011, le consulat général a traité 140 751 dossiers. 80 746 visas ont été délivrés dont 73 000 court séjour, contre 72 956 visas à la même période de l'an dernier.

dont Oran : 23 300 visas délivrés

et Annaba : 24 000 visas délivrés

Chaque mois,en moyenne, 8 000 d ossiers sont traités atteignant un pic de 14 000 à certaines périodes de l'année....Les nouvelles cabines biométriques ne pouvant traiter que 400 demandes par jour....d'où des durées d'étude des dossiers de demandes rallongées.

 2013

Pour améliorer davantage les conditions d’accueil et d’attribution de visas aux Algériens, les autorités françaises ont procédé début 2013  à l’ouverture d’un nouveau centre visa conjointement avec les Italiens. Selon un communiqué de l’ambassade de France, le nouveau centre visa,  doté de toutes les commodités, est implanté au Parc zoologique de Ben Aknoun, à Alger. Il ouvre ses portes fin mars. Il est géré conjointement avec les autorités consulaires italiennes. Le centre «permet de recevoir les demandeurs dans les meilleures conditions sur trois plateaux d’une superficie totale de 2.600 m2, à proximité d’un parking. Un service Premium permettra d’accueillir ceux qui optent pour des prestations complémentaires facultatives», précise le communiqué de l’ambassade de France.
L’ouverture de ce centre fait suite à la promesse faite en décembre 2012 par le président français François Hollande. Ce dernier avait affirmé, lors d’une visite d’Etat effectuée en Algérie, que «les conditions d’attribution des visas» seront améliorées. Actuellement (2012), près de 200.000 visas sont attribués chaque année aux Algériens. Cela représente un taux d’acceptation de 75%.
Il convient de préciser que la délivrance de visas aux algériens connaît, depuis au moins quatre années, une courbe exponentielle. En 2011,  227.201 demandes ont été enregistrées et 164.540 visas ont été délivrés, soit 74% du taux de délivrance. En 2010, sur les 200.852 demandes, 137.051 Algériens ont pu obtenir le fameux sésame, soit 69%. En 2009, 138.576 visas ont été délivrés sur un ensemble de 212.089 demandes, soit un taux de délivrance de 66%, un pourcentage en nette augmentation par rapport à 2008 où sur 211.425 demandes, 132.135 visas ont été délivrés, soit un taux de 64,51%. Cette progression dans la délivrance des visas a été rendue possible grâce aux dispositions prises par le consulat pour améliorer l’accueil et faciliter le dépôt des demandes de visa.
En raison des difficultés d’accueil d’un nombre élevé de demandeurs, faut-il le rappeler, la collecte des dossiers à Alger, deuxième plus gros service français des visas au monde (après Moscou) a été externalisée et confiée en octobre 2008 à une société de droit algérien (TLS contact). Signe de cette amélioration : pour l’année 2012, une augmentation de demandes de l’ordre de 30% a été relevée rien qu’à Alger. Durant les deux mois de juin et juillet, il a été enregistré jusqu’à 1.100 rendez-vous donnés par jour chez le prestataire.
Outre cette amélioration dans l’accueil, les délais de délivrance ont été également réduits puisque 10 jours au maximum sont nécessaires pour le dépôt du dossier. Quant à la délivrance, le demandeur peut espérer obtenir son visa en 8-10 jours en basse saison et trois semaines en pic d’activités. A cela s’ajoutent des listes simplifiées de justificatifs établies pour les catégories de personnes présentant un faible risque de se maintenir en France à l’expiration du visa demandé, comme les médecins, les avocats, les commerçants, les journalistes, etc.  En revanche, le taux de refus qui frôlait les 30% en 2008, 2009 et 2010, dépasse tout juste les 15% en 2012.