Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Visa biométrique

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:30
Lu: 559 fois


Appliqué en Algérie à partir du 19 juin 2005, avec une mise en œuvre expérimentale au niveau du Consulat général de France à Annaba (3 000 à 5 000 demandes de visas par mois), pour les seules personnes se présentant habituellement au guichet, le visa biométrique revient à inclure, dans la vignette du visa, les empreintes digitales et la photographie du passeport. Le dispositif permet de reconnaître électroniquement les voyageurs demandeurs de visa à leur entrée au sein de l'espace Shengen.
L'expérimentation, conduite dans plusieurs pays et confiée à la France et à la Belgique, s'étalera sur 6 mois et servira de base à une généralisation de la procédure par les pays européens à l'horizon 2007.
Sur le plan technique, l'opération consiste en la prise des empreintes des doigts par un capteur électronique, auquel est associée l'impression de la photographie sur la vignette visa. L'appareil se présente sous la forme d'un scanner sur lequel on applique les mains. Les données sont immédiatement transmises aux postes-frontières équipées.
Note : - Les demandes de visas de court séjour de moins de 90 jours doivent être acceptées par tous les partenaires Schengen et l'Algérie est, depuis 1990, sur la liste européenne des " pays à consultation ".