Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Roman Rabah Sebâa (en arabe dialectal)- "Fahla"

Date de création: 27-03-2021 17:49
Dernière mise à jour: 27-03-2021 17:49
Lu: 10 fois


POPULATION- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- ROMAN RABAH SEBAA (EN ARABE DIALECTAL) - « FAHLA »

 

© Aps, mars 2021

Le roman «Fahla» de Rabah Sebaa est une œuvre écrite en arabe dialectal (daridja), avec une transcription latine, a-t-on appris jeudi de l’auteur. Ce roman, édité par les Editions Frantz Fanon (Alger 2021) , traite du sort d’une société ternie par de fausses valeurs religieuses érigées en dogme, où tout commence dans un cimetière, le jour de l’enterrement d’un poète «El-Goual» ; n’ayant pas le droit d’entrer au cimetière, des femmes lancent une révolution contre la marginalisation, l’oppression et la violence, a-t-il expliqué. «Fahla est le nom du personnage principal du roman, mais également une métaphore pour désigner (bled Fahla), un pays qui a su résister à toutes les agressions et qui est un symbole de résistance», poursuit  R.Sebaa. Au sujet de cette œuvre littéraire, Rabah Sebaa a indiqué à l’Aps : «Je préfère l'usage de la langue algérienne à celui de darija qui est une mauvaise traduction de la notion de dialecte et qui charrie une forte péjoration». «La langue algérienne n'est pas un dialecte mais une langue à part entière avec sa grammaire, sa syntaxe, sa sémantique et sa personnalité linguistique», a-t-il ajouté. «Il existe en Algérie une littérature d'expression arabe et une littérature d'expression française ; il faut à présent ouvrir la voie à une littérature d'expression algérienne, cela va sans doute enrichir notre patrimoine linguistique et notre culture nationale», estime R.Sebaa. «Cette vision peut parfaitement s'intégrer dans un programme éducatif, et l'Unesco conseille fortement l'intégration des langues natives dans les programmes scolaires», souligne cet universitaire, en signalant que «des études scientifiques sérieuses ont montré que les langues de socialisation sont fondamentales dans le développement de la personnalité de l'enfant». Une littérature d'expression algérienne s'inscrit dans cette perspective, a-t-il fait savoir encore. Professeur en anthropologie linguistique, Rabah Sebaa a publié plusieurs essais, dont «L’Algérie et la langue française ou l’altérité en partage», «L’arabisation dans les sciences sociales : le cas de l’Algérie», en plus d’articles dans la presse nationale sur différents thèmes et sujets de société et culturels.