Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Mères célibataires

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 11-03-2009 11:13
Lu: 542 fois


- Selon un directeur du ministère de la Santé, le Dr Faouzi Amokrane (27 juillet 2006, Rencontre à l'Insp), il y a , chaque année, en Algérie, 7 000 naissances illégitimes (le rapport du Comité national de la population 2001 avait donné le chiffre de 5 000 enfants nés hors mariage)
En 2005, selon une étude, 52% des mères célibataires sont âgées de 25 ans, contre 17% des femmes mariées, et 16,3% des mères célibataires sont âgées de 16 à 19 ans.
Quelque 26,1% sont à leur deuxième grossesse alors que 66% sont à leur premier enfant.
40% des mamans sont dépourvues d'instruction et ont presque toutes un niveau primaire, contre 29% chez les femmes mariées.
Sur un échantillon de 15 000 femmes admises pour accouchement, il a été enregistré 118 naissances illégitimes contre 8 866 naissances à Alger, 49 naissances illégitimes contre 3 294 naissances à Skikda et 21 naissances illégitimes contre 3 541 naissances à Mascara.
Les drames engendrés font que l'aboutissement à un mort-né est 2 fois plus élevé chez les mères célibataires (5,3%) que chez les femmes mariées (2,5%) et que 30% des mères célibataires n'ont pas allaité leur bébé, contre 7% chez les femmes mariées.
Notes : - Une enquête (diffusée en octobre 2006) sur les enfants abandonnés et les mères célibataires dans 14 wilayas (Alger, Blida, Chlef, Bejaia, Annaba, Guelma, Constantine, Oran, Sidi Bel Abbès, Saida, Sétif, Ouargla, Laghouat, Béchar), menée par le Ceneap au profit de l'Unicef, portant sur 873 mères célibataires révèle que les wilayas qui enregistrent les taux les plus élevés sont Sétif (13,5%), Alger (11, 9%), Saida (9,85%), Béchar (9,04%), Constantine (8,13%), Chlef et Laghouat (7,33%), Oran (4,35%), Guelma (4,58%)…
Les mères célibataires sont âgées entre 16 et 45 ans. Les tranches d'âge les plus importantes sont celles des 21-25 ans (23,6%) et 26-30 ans (21,31%).
Pour ce qui est du niveau d'instruction, le taux d'analphabétisme (18,55%) des mères célibataires est inférieur à la fois au taux moyen d'analphabétisme des femmes (40% environ) et au taux moyen global (30%). Les niveaux primaire et moyen sont prédominants (30,8% et 29,1%).
68,5% des mères célibataires enquêtées déclarent n'avoir jamais travaillé….et, parmi celles qui se sont déclarées sans emploi, 47,4% sont en réalité des travailleuses du sexe et disposent d'un revenu. Sur 25% qui ont un emploi, seulement 7,7% ont un emploi permanent.
13,6% des mères célibataires, soit 13,6%, sont nées d'une relation hors mariage et n'ont pas d'information sur leur père.